Blazers Week #5 : Un début de road-trip compliqué

Les Blazers entamaient un road-trip de 6 matchs qui débutaient dans l’Ouest avant de continuer vers l’Est. Figure de test pour Portland, le début de semaine fut compliqué avant de retrouver le sourire dimanche grâce à nos amis Wizards.

 

Mercredi 14 Novembre : Los Angeles Lakers – Portland Trail Blazers (126-117)
Trail Blazers face the Los Angeles Lakers on November 14, 2018 at the Moda Center. Bruce Ely / Trail Blazers

 

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Layman – Aminu – Nurkic

5 LAKERS : Ball – Ingram – James – Kuzma – McGee

 

Première rencontre d’un road-trip de 6 matchs et on retrouvait pour l’occasion nos adversaires préférés du moment, les Lakers. Déjà la 3e rencontre cette saison, on va finir par devenir inséparable. Et comme souvent, les Blazers démarraient bien la rencontre. Nurkic bien servi dans la raquette, Portland faisait la course en tête. Jusqu’au réveil d’un patron jusque là endormi, devrais-je dire, d’un King. Bousculé pour son début de saison timide, Lebron James avait décidé de faire taire les critiques ce soir, qui plus est face à l’une de ses victimes favorites, nous-mêmes. La mixtape débutait à la fin du 1re acte : un contre sur Dame qui tentait de monter au dunk suivi d’un gros 3 points en transition et le Staples Center s’enflammait. James ne s’arrêtait pas en si bon chemin et continuait son cavalier seul en second mi-temps. Les Blazers s’accrochaient tant bien que mal mais la pression était trop forte. L’écart était scellé dés le début du 4e quart. Lebron James dépassait Wilt Chamberlain au classement des meilleurs marqueurs all-time et Portland débutait son road-trip par une défaite logique.

 

POINTS POSITIFS :

  • bonne réussite extérieure
  • accrocheur jusqu’au bout

POINTS NÉGATIFS :

  • un Lebron en mode King
  • bouffé à l’intérieur
  • le banc

 

Vendredi 16 Novembre : Minnesota Timberwolves – Portland Trail Blazers (112-96)
Trail Blazers face the Minnesota Timberwolves on November 16, 2018. Bruce Ely / Trail Blazers

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Layman – Aminu – Nurkic

5 WOLVES : Teague – Wiggins – Covington – Gibson – Towns

 

Deuxième affrontement de la saison face à des Wolves new-look, Jimmy Bulter ayant été transféré entre-temps aux Sixers. Les Blazers s’imposant lors d’une rencontre sous forme de blow-out au Moda Center, on peut dire que les Wolves ont voulu nous rendre la pareille. Dans un match de piètre qualité de la part des hommes de Terry Stotts, Minnesota dominait l’intégralité de la partie en s’appuyant sur ces deux meilleurs joueurs, Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins, ce dernier visiblement libéré par le départ de l’ancien joueur des Bulls. Enchaînant iso sur iso, les Blazers n’étaient jamais rentrés dans la rencontre. Lillard et McCollum ont eu tendance à s’entêter et ne pas faire confiance à leurs coéquipiers pour tenter de revenir. Avec cette 2e défaite en autant de rencontres, ce road-trip commençait petit à petit à prendre des allures de calvaire. Ce dimanche 18 novembre, les Blazers avaient la chance de pouvoir sauver leur semaine en se rendant dans la capitale.

 

POINTS POSITIFS :

  • Meyers Leonard productif avec un petit temps de jeu
  • les apparitions de nos deux rookies

POINTS NÉGATIFS :

  • les pertes de balles
  • trop d’isos
  • Lillard maladroit
  • Turner avec son plus mauvais match de la saison

 

Dimanche 18 Novembre : Washington Wizards – Portland Trail Blazers (109-119)
Trail Blazers face the Washington Wizards on November 18, 2018. Bruce Ely / Trail Blazers

 

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Layman – Aminu – Nurkic

5 WIZARDS  : Wall – Beal – Porter – Morris – Howard

 

Au sortir de deux défaites, la victoire était quasi obligatoire face à des Wizards malades depuis le début de saison mais qui s’était malgré tout imposé lors de leur visite au Moda Center. Les Blazers débutaient la rencontre sur les chapeaux de roues suite à une adresse insolente longue distance (8/14 à 3pts rien que dans le 1er quart-temps). Avant même la fin de ce dernier, l’écart était fait (32-12). Mais un mauvais passage de nos remplaçants et un sursaut d’orgueil des locaux permettaient aux Wizards de rester au contact. Ce n’était qu’un feu de paille. Washington était complètement à l’envers et reprenait un éclat avant la mi-temps. Peu inspiré en attaque et pas le moins du monde impliqué en défense, les Wizards laissaient flotter une impression de n’en avoir rien à cirer. Portland gérait tranquillement son avance dans le second acte, voir un peu trop. La second unit des Wizards, démontrant plus d’envie que les titulaires, venaient nous titiller jusqu’au bout, obligeant ainsi Terry Stotts à laisser notre cinq majeur sur le parquet jusqu’à la dernière minute. Au final, les Blazers s’imposaient et se relançaient par la même occasion dans ce road-trip. Le passage des hommes de l’Oregon était fatal à la capitale puisqu’on apprennait quelques heures plus tard, que le management des Wizards avait décidé de placer l’entièreté du roster sur la sellette.

 

POINTS POSITIFS :

  • jeu collectif retrouvé
  • Lillard en grande forme
  • Nurkic proche du triple-double

POINTS NÉGATIFS :

  • baisses de concentration à plusieurs reprises qui ont permis aux Wizards de revenir

 

Bilan :
  • 11 victoires – 5 défaites (1-2)
  • 1er de la conférence Ouest
  • 1e de la division Nord-Ouest

 

Le MVP de la semaine : Jusuf Nurkic

Stats : 15.6 points, 13 rebonds, 3 passes, 2 contres et 1 interception à 51% de réussite au tir

Nurkic a une nouvelle fois été impressionnant cette semaine. Présent au scoring, plus que jamais combatif au rebond des deux côtés du terrain, le Bosnian Beast aurait même pu s’offrir un triple-double lors de la rencontre face à Washington. Après des débuts timides, Jusuf Nurkic prend chaque jour un peu plus de place dans notre raquette. On ne va pas s’en plaindre, d’autant que Zach Collins est un peu moins présent ces derniers temps.

Programme à venir :
  • Déplacement aux Knicks de New York
  • Déplacement aux Bucks de Milvaukee
  • Déplacement aux Warriors de Golden State

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *