Blazers Week #7 : Une équipe qui doit se retrouver

Le retour à la maison de Portland devait être synonyme de regain de forme et d’un liant retrouvé pour une équipe qui avait connu de sévères déconvenues la semaine passée. Au final, cette semaine a mis en exergue les difficultés du moment de Portland qui va devoir réagir pour ne pas sombrer dans une spirale négative.

 

Lundi 26 Novembre : Portland Trail Blazers – Los Angeles Clippers (100-104)
Trail Blazers face the Los Angeles Clippers on November 25, 2018. Bruce Ely / Trail Blazers

 

5 CLIPPERS : Beverley – Bradley – Harris – Galinari – Gortat

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Nurkic

 

Au sortir d’un road-trip éprouvant dont les résultats furent plus que moyen, on pouvait difficilement imaginer adversaire plus coriace que les Clippers, équipe en forme de ce début de saison et surprenant leader de la conférence Ouest. Malgré tout, la partie commençait plutôt bien pour Portland. Mené par un Lillard désireux d’emmener les siens vers la victoire, les Blazers rentraient aux vestiaires avec un matelas appréciable d’une dizaine de points d’avance. La sortie de Jusuf Nurkic sur blessure venait ternir ce premier acte et annonçait le début des ennuis pour Portland . Effectivement, les hommes de Doc Rivers revenaient sur le parquet avec d’autres intentions. Tobias Harris se muait en Kevin Durant le temps d’une mi-temps et façon Warriors, les Clippers nous infligeait un sévère 38-16 dans le 3e quart. Pour autant, les Blazers ne lâchaient pas l’affaire et s’accrochaient aux basques des Voiliers. A 10 secondes de la fin, Lou Williams pouvait définitivement tuer la rencontre mais le 6e ratait son jump-shot. Le rebond tombait dans les mains d’Evan Turner et ressortait presque aussitôt pour finir dans celle de ce diable de Pat Beverley. Les visiteurs finissaient le boulot sur la ligne des lancers et Portland enchaînait sur une 3e défaite consécutive.

 

POINTS POSITIFS :

  • le banc
  • Lillard important pour revenir en fin de match

 

POINTS NÉGATIFS :

  • adresse extérieur
  • trou d’air dans le 3e quart
  • la sortie sur blessure de Nurkic

 

 

Jeudi 29 Novembre : Portland Trail Blazers – Orlando Magic (115-112)

 

Trail Blazers face the Orlando Magic on November 28, 2018 at the Moda Center. Bruce Ely / Trail Blazers

 

5 MAGIC : Augustin – Fournier – Simmons – Isaac – Vucevic

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Nurkic

 

Face au Magic, il était l’heure de réagir pour des Blazers à la défense poreuse et à la concentration plus qu’irrégulière ces derniers temps. Après une sortie sur blessure face aux Clippers, Jusuf Nurkic faisait d’ores et déjà son retour dans le 5 majeur. Le début de rencontre était équilibré avec deux équipes en forte réussite extérieure et peu enclin à défendre leur moitié de terrain. On a eu droit à un 2e quart-temps à la Sauce Castillo où notre shooteur inscrivait 4 tirs primés derrière l’arc en un rien de temps. Insatisfait de la première mi-temps des siens, on apprenait en sortie de rencontre qu’une petite gueulante avait été poussé par Terry Stotts. S’en était suivie une réaction quasi immédiate de la part des joueurs. Damian Lillard se rappelait au bon souvenir de sa venue à l’Amway Center en début de saison et bombardait depuis le parking avec une adresse insolente. Les Blazers exerçaient enfin une pression sur les joueurs du Magic qui nous permettaient d’enregistrer quelques stops. Orlando ne se liquéfiait pas pour autant et restait dans la partie jusqu’au bout. Quelques errements sur la ligne des lancers laissaient planer le doute sur l’issue finale de la rencontre qui allait malgré tout tourner en notre faveur. Enfin une victoire, à réaction certes mais une victoire qui devait se muer en déclic. Au passage, Terry Stotts signait ainsi sa 400e victoire en tant que coach. On comprend pourquoi les murs ont tremblaient au cours de la pause.

 

POINTS POSITIFS :

  • le record de franchise à 3pts de Lillard
  • la réaction dans le 3e quart
  • Nik Stauskas qui retrouve de l’adresse extérieur

 

POINTS NÉGATIFS :

  • un match à réaction
  • la maladresse sur la ligne des lancers

 

Samedi 1er Décembre : Portland Trail Blazers – Denver Nuggets (112-113)

 

Trail Blazers face the Denver Nuggets on November 30, 2018 at the Moda Center. Bruce Ely / Trail Blazers

 

5 NUGGETS : Murray – Harris – Hernangomez – Jokic

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Nurkic

 

Malheureusement, de déclic il n’y a pas eu. Face à des Nuggets comme chez eux au Moda Center, Portland obtenait la chance de l’emporter mais cette victoire aurait clairement été un hold-up tant Denver avait dominé la rencontre dans la majorité des compartiments du jeu. Quasi 40 points encaissés lors du 1er quart-temps, CJ McCollum et ses coéquipiers laissaient à nouveau leur défense aux vestiaires. Une fois de plus, il fallait un réveil de notre franchise-player dans le 3e quart-temps pour emmener tout le monde derrière lui. Al-Faruq Aminu nous faisait la démonstration d’un bagage offensif qu’on ne lui connaissait pas et réalisait le run final pour recoller définitivement au score. Malheureusement, le temps du Denver inexpérimenté et fébrile est révolu. Toujours jeune malgré tout, ces Nuggets ne sont plus aussi dociles qu’ils pouvaient l’être auparavant, l’apport d’un Paul Millsap est indéniable sur ce groupe. A 110 partout, Gary Harris venait planter un gros 3 dans le corner grâce à une vision de jeu toujours excellente de Nikola Jokic. Les Blazers avaient l’occasion de l’emporter grâce aux boulettes de Jamal Murray, pas dans un grand soir. La balle de match finissait dans les mains de CJ, auteur de 5 paniers consécutifs pour permettre le retour. Malheureusement, son shoot à mi-distance ricoche sur l’arceau et le buzzer retentissaient. C’était un tir à lui, ceux qu’il est capable de mettre. A l’image du moment, rien ne tourne en la faveur de Portland.

 

POINTS POSITIFS :

  • le match offensif d’Aminu
  • la réaction dans le 3e quart

 

POINTS NÉGATIFS :

  • la performance d’Evan Turner en dessous de tout
  • la défense du 3pts notamment

 

Bilan :
  • 13 victoires – 8 défaites (1-2)
  • 7e de la conférence Ouest
  • 3e de la division Nord-Ouest
Le MVP de la semaine : Damian Lillard

Stats : 28.7 points, 5 rebonds, 5.3 passes à 47% de réussite au tir dont 44% à 3pts

 

Si la semaine de Damian Lillard a été globalement bonne dans l’ensemble, on retiendra surtout cette performance historique face au Magic. Auteur de 10 paniers à 3pts dans la rencontre, il entre un peu plus encore dans l’histoire de la franchise, dépassant les 9 bombes de Nicolas Batum réalisées 6 ans auparavant. Dame était dans un mood où tout vous semble possible, où rien ni personne ne pourrait vous en sortir. Il sonnait la charge de la révolte face à Orlando et permettait notamment aux siens de s’imposer. Malgré tout, les matchs se gagnent en équipe et les Blazers vont devoir retrouver l’union qui faisait leur force en ce début de saison.

 

Programme à venir :
  • Déplacement aux Spurs de San Antonio
  • Déplacements aux Mavericks de Dallas
  • Réception des Suns de Phoenix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *