Blazers Week #8 : Portland retrouve le sourire à domicile

Le retour à domicile n’a pas eu l’effet escompté et les Blazers abordait la semaine dans le flou. Si cette dernière a commencé de la pire des manières, son aboutissement a de quoi nous redonner un peu de baume au coeur.

Lundi 3 Décembre : San Antonio Spurs – Portland Trail Blazers (131-118)
SAN ANTONIO, TX – DECEMBER 2: DeMar DeRozan #10 of the San Antonio Spurs handles the ball during the game against the Portland Trail Blazers on December 2, 2018 at the AT&T Center in San Antonio, Texas. (Photos by Mark Sobhani/NBAE via Getty Images)

 

5 SPURS : Forbes – DeRozan – Gay – Bertans – Aldridge

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Nurkic

 

Deux équipes malades se retrouvaient en ce début de semaine à l’AT&T Center. La soirée commençait plutôt bien pour Damian Lillard et ses hommes, le meneur marquant 16 de ses 37 points du soir dans le premier quart-temps. Mécontent de la défense des siens depuis quelque temps, Gregg Popovich semblait enfin avoir été écouté. Les Spurs couvraient mieux le tir à 3 pts et les Blazers s’en voyait déboussoler. Après la pause, DeMar DeRozan commençait son festival et allait réaliser sa mix-tape de la saison. Tentant de limiter au maximum l’impact de LaMarcus Aldridge, Portland ne pouvait en revanche rien faire face à l’ancien joueur des Raptors. La défense de l’équipe de Terry Stotts prend l’eau sous les coups de butoirs longue distance des remplaçants des Spurs. Portland concédait ainsi une nouvelle défaite frustrante avec une fâcheuse tendance à encaisser beaucoup de points sans réaction de révolte apparente.

 

POINTS POSITIFS :

  • Lillard (37 points) mais maladroit
  • Réussite à 3pts

POINTS NÉGATIFS :

  • Défense totalement absente
  • Un banc inexistant (13 points / Evan Turner absent)

 

Mercredi 5 Décembre : Dallas Mavericks – Portland Trail Blazers (111-102)
DALLAS, TX – DECEMBER 4: XX XX against XX on December 4, 2018 at the American Airlines Center in Dallas, Texas. (Photo by Glenn James/NBAE via Getty Images)

 

5 MAVERICKS : Smith Jr – Matthews – Doncic – Barnes – Jordan

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Nurkic

 

Portland sortait d’une sévère déculottée chez le voisin texan et le déplacement à Dallas n’augurait rien de bon, les Mavericks restant sur 8 victoires en 10 matchs. Tout le contraire des Blazers en ce moment. Comme souvent ces derniers temps, l’entame de match était catastrophique. Complètement hors-rythme, les joueurs multipliaient les pertes de balles et Dallas menait déjà de plus de 10 points à la fin du premier quart-temps (34-20). Les hommes de Rick Carlisle géraient leur avance jusqu’au bout grâce à une marque bien repartie entre les titulaires (aucun joueur en dessous de 10pts) Les Blazers tentaient bien un run dans les dernières minutes de la rencontre mais Luka Doncic plombait les espoirs Orégonais par un sang-froid rare chez un rookie. Certainement car le Slovène n’est pas un novice comme les autres.

 

POINTS POSITIFS :

  • Lillard à +30 points (à pondérer avec un +/- de -12)

POINTS NÉGATIFS :

  • Un manque d’envie et d’intensité
  • Incapacité à faire des stops défensifs

 

Vendredi 7 Décembre : Portland Trail Blazers – Phoenix Suns (108-86)
Trail Blazers face the Phoenix Suns on December 6, 2018 at the Moda Center. Bruce Ely / Trail Blazers

 

5 SUNS : Okobo – Bridges – Jackson – Ariza – Holmes

5 BLAZERS : Lillard – Curry – Harkless – Aminu – Nurkic

 

Comment espérer plus belle offrande qu’affronter les Suns à la maison, pour se remettre les idées à l’endroit et repartir sur une dynamique positive. Les Blazers n’avaient pas le droit à l’erreur face aux Cactus, bien aidé par des Suns en dessous de tout. Ecarté de la rotation depuis quelques matchs suite au retour de Moe Harkless, Jake Layman profitait de l’absence de CJ McCollum (entorse de la cheville) pour obtenir des minutes. Son entrée en jeu était fracassante. Il profitait d’abord d’une des nombreuses négligences de Phoenix pour marquer un lay-up seul sous le cercle. L’ailier enchaînait ensuite 3 tirs du parking en catch-and-shoot dont le dernier avec la faute. A l’issue du premier quart-temps, le match était quasiment plié (34-9). Les hommes de l’Oregon géraient tranquillement leur affaire le restant de la rencontre tout en reposant ses cadres. Une belle opération avant d’affronter les Timberwolves.

 

POINTS POSITIFS :

  • Le retour au 1er plan de Jake Layman (24points)
  • Un très bon début de match
  • Repos des titulaires

POINTS NÉGATIFS :

  • Adresse aux lancers (63%)
  • Les pertes de balles

 

Dimanche 9 Décembre : Portland Trail Blazers – Minnesota Timberwolves (113-105)
Trail Blazers face the Minnesota Timberwolves on December 8, 2018 at the Moda Center. Bruce Ely / Trail Blazers

 

5 WOLVES : Teague – Rose – Wiggins – Gilson – Towns

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Nurkic

 

Le début de partie était équilibrée mais comme face aux Suns, Portland commençait la rencontre avec de bien meilleures intentions que ces dernières semaines. Agressivité et mouvement du ballon en attaque, les Blazers n’étaient pas récompensés par leurs bonnes dispositions et l’écart était infime à la pause (53-51 en faveur des locaux). Aux retours des vestiaires, Damian Lillard et sa bande enquillaient à longue distance pour effectuer un run. Les Blazers comptaient jusqu’à une dizaine de points d’avance mais les Wolves emmenés par Andrew Wiggins faisaient leur retour en toute fin de 3e quart-temps. A 4 minutes de la fin de la rencontre, Minnesota avait un avantage de +6. Le moment choisi par Damian Lillard et CJ McCollum pour faire irruption dans la partie et s’accaparer la victoire. Les deux compères marquaient 15 points sur les 17 derniers de l’équipe (deux énormes tirs du parking notamment) pour infliger un 17-3 aux visiteurs dans les dernières minutes de la rencontre. Portland terminait bien la semaine. Primordial avant d’entamer une nouvelle semaine compliquée avec deux déplacements et la réception du leader de la Conférence Est.

 

POINTS POSITIFS :

  • Nurkic omniprésent et a dominé Towns
  • Clutchitude de notre back-court
  • Mouvement du ballon retrouvé en attaque

POINTS NÉGATIFS :

  • Les pertes de balles

 

Bilan :
  • 7e de la Conférence Ouest
  • 3e de la Division Nord-Ouest
  • 15 victoires – 11 défaites

 

Le MVP de la semaine : Damian Lillard

Stats : 30.7 points, 5.8 rebonds, 8 passes, 1.2 interceptions et 3.5 pertes de balles à 46% au tir dont 36% à 3pts

Damian Lillard a de nouveau été monstrueux d’un point de vue personnel cette semaine encore. Paradoxalement, ce sont ses performances les moins flashys qui ont été les plus complètes et les plus intéressantes. Son match face aux Timberwolves fut un modèle du genre. Shoot pris en rythme, propreté des pourcentages, partage du ballon et prise de responsabilité en toute fin de match pour permettre à son équipe de s’imposer. C’est ce Damian Lillard qu’on souhaiterait voir tous les soirs. Parfois obligé à porter son équipe à bout de bras, les Blazers ne sont jamais aussi forts que lorsque son franchise player est supporté par ses coéquipiers et qu’il s’instigue uniquement dans un rôle de finisseur illustré par l’instant du « Dame Time« .

 

Programme à venir :
  • Déplacement aux Rockets de Houston
  • Déplacement aux Grizzlies de Memphis
  • Réception des Raptors de Toronto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *