OFFICIEL : Portland envoie Evan Turner à Atlanta et reçoit Kent Bazemore

Désireux de renforcer son roster à base de petits coups malicieux du fait d’une situation financière bloquée, les Blazers ont effectué un échange avec les Hawks autour de deux joueurs aux contrats gênants. Evan Turner et Kent Bazemore font le chemin inverse et vont être mis à profit différemment.

 

Neil Olshey n’a pas attendu l’ouverture de la free-agency pour s’activer sur le marché. Ce lundi, Blazers et Hawks ont fait affaire autour d’un trade qui arrange les deux équipes de manière bien différente. Portland récupère Kent Bazemore qui tournait cette saison à 11.6 points, 3.9 rebonds, 2.3 passes et 1.6 interceptions en 24 minutes de jeu. Role-player de luxe dans l’équipe à soixante victoires sous la houlette de Mike Budenholzer, Kent Bazemore a petit à petit vu son rôle diminué. Le plan de reconstruction des Hawks associé à son contrat gênant ont conduit Atlanta à vouloir s’en séparer. Malgré un fort attachement pour Atlanta, Baze n’a pas caché sa joie de pouvoir changer d’environnement afin de retrouver le goût de la compétition.

 

C’est une bouffée d’air frais. Les deux dernières années ont été dures. Je suis un gars qui adore rivaliser chaque soir – évidemment je souhaite remercier les Atlanta Hawks pour ùa carrière, m’avoir mis dans une position pour prospérer et d’être recruté dans une franchise comme les Portland Trail Blazers. Ca fait du bien. Je sais que ces gars veulent gagner chaque soir et c’est quelque chose que je comprends, ces gars n’ont pas besoin de parler de ça. (Kent Bazemore)

 

La culture ici est superbe. Je suis ici pour continuer à faire avancer la franchise dans la bonne direction, c’est à dire gagner un titre. Je pense que c’est une bonne position pour moi de venir et faire que ce je sais faire de mieux. À Atlanta, durant les dernières années, les choses ont un peu changé… la perspective sur la franchise a un peu changé et je me suis un peu retrouvé au milieu de tout ça, essayant de me réinventer au milieu de tout ça. (Kent Bazemore)

 

 

Le profil de Kent Bazemore sera bien plus compatible que ne l’était Evan Turner. Capable de jouer sur les postes 2 et 3, rien que la qualité de shoot de Bazemore (35% en carrière à 3pts) en fait un joueur intéressant. Sa longueur de bras ainsi que sa pugnacité en défense seront fortement appréciées. De plus, son jeu sans-ballon sera mis en valeur par les systèmes de son nouveau coach, Terry Stotts.

 

Le coach a dit qu’il allait m’aider à trouver ma voie. il est là depuis un moment, il est un grand coach dans cette Ligue. Nous avons beaucoup d’amis communs et j’ai un grand respect pour la manière dont il a élevé la carrière de beaucoup de gars. Peu de gens aiment faire ça. Donc quand tu le fais bien, tu reste. Ça prend de l’énergie. J’aime facilité la tâche à mes coéquipiers. Si je peux rendre la chose difficile pour le meilleur joueur adverse, alors je sens que j’ai fais mon travail. (Kent Bazemore)

 

L’athlétisme qu’il apporte au roster est important, son abilité à courir sur le terrain. Les gars comme Kent ont une manière propre d’impacter le jeu, peu importe que ça soit défensivement, au rebond, un 3pts opportun. Je pense qu’il fait juste beaucoup de choses que nous recherchons sur le front offensif. Défensivement, il peut garder 3 positions, il peut être dur et je pense que sa versatilité va nous aider. (Terry Stotts)

 

Dans ce trade, chaque équipe trouve fortune d’une manière bien différente. Les Blazers se renforcent sur le terrain tandis que les Hawks assurent la stabilité de leur vestiaire. Tout le monde peut être satisfait.

 

(Source Image : PortlandTrailBlazers.com / Bruce Ely)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *