Playoffs 1er tour – Game 3 : Oklahoma City et Westbrook retrouvent des couleurs à domicile

Les Blazers se savaient attendu pour ce Game 3 par un Thunder qui devait se racheter de piètres performances à l’extérieur.

Oklahoma City Thunder – Portland Trail Blazers (120-108)

 

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Kanter

5 THUNDER : Westbrook – Ferguson – George – Grant – Adams

 

Le début de match n’était pas aussi idyllique qu’à l’accoutumée pour Portland. Damian Lillard et CJ McCollum se voyaient siffler deux retours en zone coup sur coup. Dans le même temps, le Thunder retrouvait de l’aplomb. Oklahoma City scorait quasiment autant de 3pts en un seul quart-temps que depuis le début de la série. Galvanisé par son fervent public de la Chesapeake Arena, OKC pouvait compter sur son 6e homme pour sublimer ses joueurs, notamment les roles-players. Terrance Ferguson et Jerami Grant contribuaient grandement au retour au premier plan du Thunder, convertissant 7 de leurs 9 tentatives du soir depuis le parking. Les Blazers subissait un éclat en toute fin de mi-temps et accusait un retard de 10 unités à la pause. Lorsque son équipe le demande, Damian Lillard répond toujours présent. Résultat : un 3e quart-temps qui prenait des allures de Dame Time, le meneur inscrivant 25pts, entre bombes du parking et drives robustes. À l’aube de l’ultime période, les Blazers étaient en embuscade (86-82 en faveur du Thunder). Malheureusement, plongé trop rapidement dans la pénalité, les Blazers ne parvenaient jamais à combler leur retard. OKC n’avait même pas besoin de marquer, juste d’être assez agressif pour provoquer des fautes et se retrouver sur la ligne des lancers-francs. À l’issue de ce Game 3, les Blazers étaient lucides mais remontés. Moe Harkless prévenait même Oklahoma City à l’issue du match  » Nous serons prêt pour le Game 4 « . On a déjà hâte de ce 4e affrontement entre Thunder et Blazers.

 

Le MVP de la rencontre : Russell Westbrook
Trail Blazers face the Oklahoma City Thunder in the first round of the playoffs on April 19, 2019. Bruce Ely / Trail Blazers

Stats : 33 points (11/22 au tir), 6 rebonds, 11 passes et 1 contre en 38 minutes de jeu

Russell Westbrook avait endossé la responsabilité pour la faillite de son équipe lors du Game 2. De retour dans son antre, Westbrook remettait les pendules à l’heure. Envieux de démontrer qu’il peut rivaliser avec Lillard, Russell était agressif au possible et en profitait largement pour chambrer Dame. Euphorique, le Brodie enquillait même à longue-distance avec une réussite quasi insolente (4/6 de loin). Oklahoma City avait besoin d’un Westbrook remonté à bloc pour pouvoir espérer dans cette série. Il devra répéter tout au moins réitérer pareil performance pour que son équipe puisse apercevoir le prochain tour.

 

L’action du match : Westbrook en second rideau sur Lillard

 

Illustration parfaite de sa motivation accrue lors de ce Game 3. Au cours des deux précédentes rencontres, on pouvait observer un Westbrook se prendre une flopée de shoots sur la truffe par Damian Lillard. Révolté par un public surexcité, Westbrook venait scotcher Lillard en second rideau sur une des nombreuses pénétrations du soir du meneur des Blazers. Ce duel entre deux des meilleurs meneurs de la Ligue régalent les observateurs match après match, aussi bien par la qualité du jeu proposée par les deux joueurs que par leur antagonisme naissant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *