Playoffs Demi-Finale – Game 1 : Nikola Jokic domine des Blazers étourdis

Le match d’ouverture d’une série est souvent prompt à un scoring élévé. En attendant les futurs ajustements de part et d’autre, les Blazers ont dû rendre les armes devant un Nikola Jokic culminant sur les hauteurs du Colorado.

 

Denver Nuggets – Portland Trail Blazers (121-113)

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Kanter

5 NUGGETS : Murray – Harris – Craig – Millsap – Jokic

 

A l’entre-deux, les deux équipes ne partaient pas sur un pied d’égalité du point de vue de la fraîcheur physique ; Portland était au repos depuis presque une semaine quand Denver venait à peine d’arracher le Game 7 face aux Spurs deux jours plus tôt. Pourtant, les deux équipes n’avaient aucun soucis à l’allumage. Ce 1er quart-temps débutait sur des bases offensives. CJ McCollum rentrait à merveille dans son match en inscrivant 2 tirs à 3 points successivement. En face, Jamal Murray répondait tandis que son compère Paul Millsap faisait des ravages dans la raquette venu de l’Oregon. Incertain avant le match, Enes Kanter rassurait d’entrée en inscrivant 8 points à l’issue de ce 1er quart. Sur un dunk, le pivot Turc grimaçait mais il avait prévenu son monde, s’il fallait jouer avec un seul bras, il le ferait. A l’issue de la première période, les Blazers étaient à hauteur des Nuggets (32-32). Pendant l’un des rares repos simultanés de Lillard et McCollum, Rodney Hood s’illustrait pour la première fois dans ses playoffs en marquant 2 tirs à 3pts. Alors que la second unit avait su gérer l’absence de ces deux stars, Portland se mutilait en compilant 4 pertes de balles sur les 4 dernières possessions de la mi-temps (58-55 DEN). Sur la continuité de sa fin de 2e quart-temps, les Blazers peinaient à faire circuler le ballon. Damian Lillard prenait les choses en main et provoquait des fautes qui l’envoyait sur la ligne des lancers-francs. Mais petit à petit, les Nuggets prenaient le pas sur l’équipe visiteuse. Sur un spin move conclu sur sa main gauche, Nikola Jokic donnait le tournis à la défense des Blazers et Denver se détachait en prenant 8 points d’avance. Alors que Lillard avait l’occasion de ramener les siens à 4 petites longueurs sur un lay-up à sa portée, Garry Harris sanctionnait directement ce manque d’application par un 3pts en transition et un lay-up reverse bluffant. Comme en début de 2e quart, Rodney Hood continuait sa belle partition en sortie de banc (17pts au total) et conservait un infime espoir pour Portland. Il était de courte durée puisque c’était au tour de Malik Beasley de sortir de sa boîte en inscrivant 2 tirs du parking. Hargneux, les Blazers ne lâchaient rien. On croyait même à un changement de momentum lorsque Damian Lillard attaquait le cercle par deux fois et Zach Collins contrait Will Barton sur contre-attaque. Malheureusement, Portland était trop peu soigneux avec le ballon cette nuit pour espérer quoi que ce soit à l’image de cette perte de balle d’Aminu en contre-attaque pour un marché digne d’un junior. Denver gérait la fin de match tranquillement et s’imposait dans ce 1er match de la série.

 

POINTS POSITIFS :

  • Lillard en leader avec 39pts
  • Enes Kanter le combatant avec 26pts et 7rbs
  • Rodney Hood qui se distingue enfin (17pts)

POINTS NÉGATIFS :

  • Les pertes de balles
  • McCollum absent après son 1er QT
  • Notre duo d’ailiers Aminu/Harkless à l’envers offensivement et en faul-trouble

 

Le MVP de la rencontre : Nikola Jokic
Trail Blazers face the Denver Nuggets in the second round of the playoffs on April 29, 2019 at the Pepsi Center. Bruce Ely / Trail Blazers

On s’y attendait, Nikola Jokic a confirmé. Le Serbe a régné en maître sur le parquet cette nuit. Sans forcer son talent, le pivot des Nuggets a régalé et parfaitement su manoeuvrer la défense des Blazers. Laissant d’abord le scoring à son camarade de la raquette Millsap, il a ensuite fait la totale à Enes Kanter en faisant usage de toute sa panoplie. La situation était invivable pour son opposant qui subissait la puissance du Joker au post, ne pouvait le suivre dans le périmètre et peinait à défendre sur pick-and-roll. Lorsqu’il décidait de poser le jeu, Jokic n’avait aucun mal à trouver ses shooteurs sur les extérieurs. Sa passe sur le reverse lay-up de Harris est un des nombreux exemples de la vision de jeu folle de ce gaillard de 2m15. Portland n’a pas trouvé la solution sur ce Game 1 et va devoir la découvrir rapidement, sous peine de voir Nikola Jokic enchaîner les mix-tapes sur cette série.

 

L’action du match : le contre de Zach Collins sur Will Barton

Zach Collins n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent cette nuit. Auteur de 4 points et 1 rebond, le pivot a failli inverser le cours de la rencontre sur une action d’éclat; Alors que l’ancien joueur des Blazers Will Barton se dirigeait vers le cercle à toute allure, l’ex pivot de Gonzaga est venu se mettre en opposition de Barton pour scotcher sur le carreau la tentative de l’ailier filiforme. En milieu de 4e quart et en plein milieu de run pour Portland, cette action aurait pu s’avérer être décisive dans le cas d’un retour des Blazers. Ce ne fut pas le cas mais ce play de Collins méritait d’être souligné. Il en faudra bien d’autres dans cette série pour espérer l’emporter.

 

(Source Image : NBA.com / Trail Blazers)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *