Playoffs Demi-Finale – Game 2 : Vainqueur du second round, Portland repart avec l’avantage du terrain

Au terme d’un véritable combat, CJ McCollum et ses coéquipiers se sont imposés face à des Nuggets maladroits en pouvant compter sur une second unit au rendez-vous. Les Blazers repartent à Portland avec l’avantage du terrain récupéré à Denver.

 

Denver Nuggets – Portland Trail Blazers (90-97)

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Harkless – Aminu – Kanter

5 NUGGETS : Murray – Harris – Craig – Millsap – Jokic

 

Les Games 2 sont souvent l’occasion pour les coachs d’effectuer quelques ajustements. Malgré le choix de placer Harkless sur Murray, le meneur de Denver plantait un gros 3pts d’entrée de jeu pour lancer son équipe. Quelques minutes plus tard, l’ailier des Blazers se vengeait en venant contrer l’ex de Kentucky. Son camarade du back-court Gary Harris le suivait de près en inscrivant 2 lay-ups consécutifs. Ce dernier aurait même pu faire grimper l’écart en faveur des siens mais l’arrière loupait 3 tirs à 3pts, à chaque fois dans le corner gauche. La maladresse des Nuggets allait devenir un habitus sur ce Game 2 tant ils manquaient l’occasion de convertir leurs 3 pts ouverts. CJ McCollum ne se faisait pas prier pour marquer en transition depuis le parking et Portland menait pour la 2e fois du match, un avantage qu’il n’allait plus lâcher jusqu’au terme de la rencontre. Le choix de placer Moe Harkless s’averait être un bon choix des deux côtés du terrain puisque l’ailier sanctionnait le manque de taille de son opposant sur post-up. En début de 2e quart-temps, ce diable de Malik Beasley plantait par deux fois à longue distance et gardait les siens au contact. Côté Blazers, Zach Collins se distinguait en enrhumant Mason Plumlee sur un spin-move délicieux. La second unit réalisait un bien meilleur match que lors du précédent à l’image d’une action collective de toute beauté (cf action du match). La fin de mi-temps était marquée par les blessures ; Torrey Craig se cassait le nez après un contact avec Collins tandis que Moe Harkless se tordait la cheville en voulant protéger l’anneau. Au retour des vestiaires, Jake Layman prenait lieu à la place de Moe Harkless. Effacé depuis le début du match, Damian Lillard rentrait son premier (et unique) tir à 3pts de la soirée. Rapidement plongé dans le bonus, Denver enchaînait les and-ones mais McCollum parvenait à répondre à chaque fois par de gros shoots à mi-distance. Moins en vue offensivement, Rodney Hood se muait en défenseur et totalisait 3 contres à l’issue du match. Désireux de se déplacer à Portland avec un avantage de 2-0, les Nuggets poussait à l’aube du 4e quart-temps pour revenir. Seth Curry inscrivait son seul panier du match pour contenir la fougue des joueurs du Colorado. Portland prenait le bouillon sous son panneau et concédait la bagatelle de 14 rebonds offensifs dans l’ultime période. Une statistique normale rédhibitoire mais Denver ne profitait pas de sa domination dans la peinture pour convertir ses multiples secondes chances. Contrairement à CJ McCollum qui chippait un rebond offensif et se payait le luxe d’inscrire un 3pts derrière pour redonner 10 points d’avance à Portland. À 2 minutes de la fin, Damian Lillard trouvait Hood en sortie de drive pour un shoot à 0 degrés que le 6e homme des Blazers inscrivait pour mettre le voile définitif sur cette rencontre. Alors que le match était quasiment plié, une petite échauffourée éclatait entre les joueurs des deux équipes suite à une bousculade entre Torrey Graig et Enes Kanter. L’affrontement entre Nuggets et Blazers se poursuivra désormais dans l’Oregon dans une série qui s’annonce indécise.

 

POINTS POSITIFS :

  • gagner avec un Lillard catastrophique
  • McCollum qui a inscrit de gros tirs
  • la second unit avec les bons passages de Collins et Hood
  • les ajustements de Stotts (défense sur Jokic et Murray)

POINTS NÉGATIFS :

  • les rebonds défensifs
  • le mauvais match de Damian Lillard
Le MVP de la rencontre : CJ McCollum
Trail Blazers face the Denver Nuggets in the second round of the playoffs on May 1 2019 at the Pepsi Center. Bruce Ely / Trail Blazers

Stats : 20 points (8/20 au tir), 6 rebonds, 6 passes et 3 pertes de balles

Après un Game 1 où il n’avait existé que lors du 1er quart-temps, CJ McCollum a redressé la barre ce mercredi. Manquant d’agressivité quelques jours plus tôt, CJ a retrouvé tout son mordant et son envie en trouvant refuge dans son jardin : le mi-distance. Tout au long de la partie, l’ancien de Lehigh inscrivait des paniers importants avec une difficulté élevée. Dans le 4e quart-temps, McCollum inscrivait 8 des 19 points des Blazers. Son panier du parking à la suite d’un rebond offensif capté par ses soins a soulagé bon nombre de fans. En l’absence d’un Damian Lillard à son meilleur niveau, CJ McCollum a su prendre le relais de son leader et marquait des tirs précieux pour assurer la victoire de son équipe.

 

L’action du match : le passing-game de la second unit

Souvent fustigé, la second unit des Blazers a régalé de par son jeu et sa maîtrise collective. Seth Curry et Zach Collins combine sur pick and roll. En situation de 1vs2, le sophomore a la vision géniale d’envoyer le ballon à l’opposé sur Harkless. Ce dernier fait l’extra-pass pour Rodney Hood qui inscrit le tir du parking malgré la bonne rotation défensive des Nuggets. Sur ce Game 2, Portland a pu compter sur ses remplaçants (32 points du banc). Une aubaine pour cette équipe qui s’appuie avant tout sur son 5 majeur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *