Souvenirs Playoffs 2019 : Les Blazers goûtent à l’expérience des Warriors

Il y a un an, les Blazers réalisaient la plus belle campagne de playoffs depuis 2000 et la finale de Conférence face aux Lakers. En cette période qui nous prive de NBA, la rédaction a décidé de vous faire revivre chaque match des playoffs 2019. Aujourd’hui, retour sur le game 2 de ces finales de conférence, un match serré ponctué par un vétéran.

 

Après un match d’ouverture raté, les Blazers avaient à cœur de montrer un tout autre visage et revenir en Oregon avec une victoire ô combien précieuse. Plein de choses à améliorer, notamment au niveau du tir (36,1% et 25% de loin). C’est justement ce qui peut donner de l’espoir à Terry Stotts et ses joueurs.

 

CJ McCollum, bien calme 2 nuits auparavant, nous sort une entame de match semblable à ce qu’il avait fait pour éliminer les Nuggets. Une réponse du tac au tac à l’aîné de la fratrie Curry. Tout le monde contribue en attaque, de Damian Lillard à Moe Harkless en passant par Seth Curry qui montre à son frère que lui possède la réussite extérieure familiale. L’avance des visiteurs augmente jusqu’à 17 points à coup de tirs à 3 points. Tout ce beau monde rentre aux vestiaires avec 15 points d’avance, sauf que le quart-temps préféré des champions en titre était le suivant. Un 20-6 plus tard et l’avance fondait comme neige au soleil. La dernière période se résumait à un très joli mano à mano fraternel, et même Meyers Leonard apportait sa pierre à l’édifice pour tenter de faire tomber l’ogre californien.

 

 

Sauf que ces Warriors avaient plus d’un tour dans leur sac. Menés de 3 points avec une dizaine de secondes à jouer, la dernière possession des Blazers revenait sans contestation possible dans les mains de Damian Lillard. Gêné par la présence d’Andre Iguodala, le meneur de RipCity tentait tant bien que mal de s’élever dans les airs afin de décocher un tir. Et c’est là que le vétéran arrache carrément la balle des mains du meneur, sans commettre de faute, et offrant par la même occasion à son équipe une victoire qui a mis très longtemps avant de se dessiner.

 

Retour à Portland la tête dans le seau, avec désormais l’obligation de gagner. Malgré un match quasi-parfait à l’extérieur, les Blazers n’ont pas le temps de se morfondre ni de se poser des questions, il faudra tout donner pour espérer rester en vie et provoquer la surprise.

(Crédit Photo : Bruce Ely / Portland Trail Blazers)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *