Suivez-nous sur

News

Au tour de la seconde partie du calendrier NBA d’être révélée

La suite de la saison NBA s’annonce encore plus dense à cause de quelques reports de matchs liés au Covid-19.

CJ McCollum sera attendu dans cette deuxième partie de saison. © Bruce Ely / Trail Blazers

Alors que la première partie de saison touche bientôt à sa fin, la Ligue a dévoilée ce mercredi 24 février la seconde moitié du calendrier NBA. Sans surprise, un programme extrêmement chargé attend les Blazers.

37 matchs en 67 jours pour Portland

Les hommes de Terry Stotts effectueront leur rentrée le 11 mars contre Phoenix pour finir, 2 mois plus tard, le 16 mai face aux Nuggets de Denver. Deux adversaires qui n’évoquent pas que des bons souvenirs si on se remémore les deux dernières sorties de Portland. Si on se penche un peu plus sur le calendrier, on s’aperçoit que les Blazers disputeront 19 matchs au Moda Center pour 18 rencontres loin de leur base.

Concernant les back to backs, on en compte 10 sur cette deuxième moitié de saison dont quelques-uns plutôt corsés à l’image des enchainements Clippers – Denver (20 – 21 avril) et Utah – Phoenix (12-13 mai). Même si ce dernier est programmé en fin de saison, par conséquent les grosses équipes laisseront peut-être certains cadres au repos en vue des playoffs qui commenceront le 22 mai. Habitués à être ceux qui voyagent le plus, les hommes de l’Oregon vont avoir droit à 6 matchs à l’extérieur du 28 avril au 5 mai alors que leur principal home-stand se situe dès la reprise ou presque avec 5 rencontres programmées du 16 au 23 mars.

Au final, les premiers matchs seront très importants dans la course aux playoffs. Les matchs aller-retour contre Minnesota, Nouvelle-Orléans et Dallas, qui constituent 6 des 7 premières sorties, vaudront sans doute très chers au moment de faire les comptes en fin de saison. En effet, les derniers matchs seront loin d’être les plus faciles avec la réception des Lakers, des Spurs, des Rockets, du Jazz, de Phoenix ainsi que des Nuggets pour clôturer la saison régulière.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast