Suivez-nous sur

News

[Bilan Individuel Saison 2019/2020] Les débuts de Wenyen Gabriel

En attendant une possible reprise de la NBA, on a décidé de tirer le bilan individuel de la saison de chacun des joueurs de la franchise. Aujourd’hui, on revient sur les premiers pas de Wenyen Gabriel avec les Trail Blazers.

Wenyen Gabriel s’est toujours battu à chaque entrée sur le parquet. / © Bruce Ely, Trail Blazers

On a vanté l’apport immédiat de Trevor Ariza. On a salué le retour de Caleb Swanigan à Portland. On a presque oublié que Wenyen Gabriel fait également partie du trade avec Sacramento.

 

Soldat dévoué

Lors de ses 17 matchs avec les Blazers, Wenyen Gabriel n’est jamais bien resté longtemps sur le parquet (8 minutes en moyenne). Malgré tout, il a toujours mis beaucoup d’application et d’intensité sur ses rares apparitions. Athlétique, le joueur d’origine soudanaise a fait valoir ses qualités physiques en défense. Une mobilité latérale intéressante pour son poste couplée à sa verticalité en font un athlète moderne. C’est notamment de ce côté du terrain qu’il a gagné ses minutes avant tout. Car si sa maturation physique semble être arrivée à son terme, c’est loin d’être le cas de son répertoire basket. Il reste un joueur assez frustre ballon en main même s’il a montré quelque prémices de choses intéressantes. Du shoot à longue-distance par exemple (5/12 à 3pts en 17 matchs) mais en trop petit nombre pour pouvoir en dégager une tendance certaine. Un échantillon assez faible qui va peut-être faire défaut à Wenyen Gabriel lorsque viendra le moment de négocier un nouveau contrat (agent-libre cet été).

 

 

Zéro complexe au Staples Center

Première titularisation en carrière, pour son premier match avec sa nouvelle équipe, dans l’antre mythique du Staples Center ambiance Lakers. De l’appréhension, il y avait de quoi en avoir pour Wenyen Gabriel. Introduit dans le 5 majeur pour tenter de s’opposer à Anthony Davis, l’ailier-fort a eu droit à un sacré baptême du feu pour sa première avec les Blazers. Loin d’être ridicule, il a malgré tout eu toutes les difficultés du monde à s’opposer au Unibrow. Au final, Wenyen Gabriel ne joue que 13 minutes, trop facilement mis à la faute par les intérieurs adverses.

 

Trail Blazers face the Los Angeles Lakers on January 31, 2020. Bruce Ely / Trail Blazers

Wenyen Gabriel tente de se frayer un chemin vers le cercle face à Anthony Davis, le 31 janvier dernier au Staples Center (Los Angeles) (Crédit Photo : Bruce Ely / Portland Trail Blazers)

 
Suffisant pour rester ?

Avec cette interruption précoce de la saison, Wenyen Gabriel a seulement jouer 17 matchs avec les Blazers pour l’heure. Avec la connaissance de la reprise annoncée de Jusuf Nurkic et Zach Collins et le retour au bercail de Caleb Swanigan, trois places sont d’ores et déjà prises dans le secteur intérieur. Sans compter les petits jeunes qui poussent derrière et qui pourrait bien revendiquer plus de temps de jeu à l’avenir (Nassir Little, peut-être Jaylen Hoard). Reste à savoir si Neil Olshey privilégiera un vétéran ou non en lieu et place de Wenyen Gabriel.

 

(Crédit Photo : Bruce Ely / Portland Trail Blazers)

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast