Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 10 : Sur le fil, Portland éteint les Raptors

Toronto n’a pas démérité mais le talent des joueurs des Blazers a fait la différence pour arracher une 3e victoire consécutive.

Carmelo Anthony a été déterminant dans cette victoire face aux Toronto Raptors. © Bruce Ely / Trail Blazers

Portland Trail Blazers – Toronto Raptors (112-111)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Covington – Jones Jr – Nurkic

5 Raptors : Lowry – VanVleet – Anunoby – Siakam – Len

Déroulé du match

Dans la lignée d’un Pascal Siakam en rythme, les Raptors prennent rapidement 10 points d’avance face à des Blazers stériles en attaque (7/19 au tir dans le premier quart). La rentrée d’Enes Kanter fait du bien, son activité sous le cercle permet aux Blazers de tout d’abord maintenir l’écart à 10 pts avant de céder face à des Raptors décidément bien en jambes. La blessure de Jusuf Nurkic, survenue plus tôt dans le match, force Terry Stotts a évolué en small-ball dans cette fin de second quart-temps avec la présence de Carmelo Anthony (20 points dont 4/9 à 3 pts) aux côtés de Jones Jr et Covington. Une configuration qui semble fonctionner puisque les joueurs de l’Oregon reviennent à 5 pts des Canadiens (60-55), après avoir été mené de 17 points.

Le troisième quart-temps est accroché, les défenses se mettent bien en place. CJ McCollum s’illustre d’abord avec un pull-up à 3 pts puis par un jump-shot en tête de raquette, avec la faute qui permet à Portland de rester au contact dans ce match. Mais la défense des Blazers, souvent pris par des backdoors, est trop irrégulière et Toronto commence le quatrième quart-temps avec une avance de 10 points. Alors que Harry Giles obtient quelques minutes, les Blazers forcent un come-back grâce notamment à un gros apport de Carmelo Anthony en sortie de banc (14 points dans le dernier quart). Les hommes de Terry Stotts réitèrent une séquence en small-ball qui met à mal la défense des Raptors et leur permet de revenir à 2 petits points à 3 minutes du buzzer final.

Le money-time est disputé et c’est CJ McCollum qui prend ses responsabilités. À 10 secondes de la fin, il déclenche un magnifique tir en sortie de dribble qui permet aux Blazers d’être à +1. Covington joue bien le coup sur la dernière possession des Raptors et offre à la franchise de l’Oregon sa 6ème victoire de la saison, sur le score de 112 à 111.

Le MVP de la nuit : Carmelo Anthony

Stats : 20 points, 5 rebonds, 3 passes, 2 interceptions et 2 contres à 6/14 au tir dont 4/9 à 3-points.

Malgré les 30 points de McCollum, c’est bien Carmelo Anthony qui a été déterminant dans la victoire des Blazers. Son apport en sortie de banc a fait basculer le match, il inscrit 14 de ses 20 points dans le quatrième quart-temps dont deux gros shoots permettant à son équipe de combler son retard.

Chiffre du match : 17

Les Blazers ont comptait jusqu’à 17 points de retard dans ce match. L’équipe ne s’est pourtant pas désolidarisé et a su faire face à cette belle formation des Raptors pour remporter la victoire.

Fait du match : Le shoot de CJ McCollum

CJ nous a encore gratifié d’un shoot clutch, à 10 secondes du buzzer final suite à un joli enchainement de dribbles. VanVleet ne peut que constater les dégâts.

Suite : les Sacramento Kings le jeudi 14 janvier à 4h

Les Blazers retrouveront les Kings, qui auront surement envie de montrer une toute autre image après le blow-out concédé quelques jours auparavant. Portland cherchera à confirmer sa bonne forme actuelle en remportant une 4ème match de suite.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast