Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 12 : Plus que la défaite, les Blazers perdent Jusuf Nurkic

C’est probablement la plus mauvaise nouvelle de la nuit : Jusuf Nurkic devrait être absent pour plusieurs semaines après sa fracture au poignet.

Jusuf Nurkic au moment du tip-off face à Myles Turner et Indiana. © Bruce Ely / Trail Blazers

Portland Trail Blazers – Indiana Pacers (87- 111)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Covington – Jones Jr – Nurkic

5 Pacers : Brogdon – Sumner – Holiday – Sabonis – Turner

Déroulé du match

Le début du match est très équilibré. Aucune des deux équipes ne parvient à prendre l’avantage sur l’autre. Indiana commence fort avec deux banderilles à 3 points de Malcolm Brogdon sur les deux première action. Les Blazers défendent plutôt bien mais manque cruellement d’agressivité au rebond. À l’issue du premier quart temps, les deux équipes sont à égalité 26 partout. Les 12 minutes suivantes sont radicalement différentes. On assiste à une démonstration d’Indiana qui inflige un sanglant 33-10 aux locaux. Les Pacers défendent dur et multiplient les interceptions alors que l’attaque de Portland est catastrophique. Toute l’équipe peut être incriminé dans ce naufrage. D’abord, une second unit qui n’inscrit que deux points en 5 minutes puis des titulaires qui ne font pas mieux à leur retour. Résultat, à la pause, l’avantage est conséquent pour les visiteurs (+23) et les Blazers sont dos au mur.

Au retour des vestiaires, Damian Lillard et sa bande montre un nouveau visage. L’écart est stabilisé dans un premier temps avant d’être réduit au milieu du troisième quart-temps. Ce retour est insufflé par un CJ McCollum particulièrement en vue avec 13 points durant cette période. Les Blazers reviennent donc au score et entretiennent l’espoir 84-71. Gros point noir de ce 3ème acte, la sortie de Jusuf Nurkic touché au poignet. Alors qu’on se met à croire que Portland peut arracher ce match, les Pacers vont rapidement ramener Portland à la raison. L’écart se creuse petit à petit et Indiana gère tranquillement cette fin de match, aidés par certaines maladresse des Blazers. Les remplaçants rentrent à 4 minutes du terme de la rencontre. Celle-ci va se terminer par une victoire logique des visiteurs 111 à 87.

Le MVP de la nuit : Domantas Sabonis

Stats : 23 points, 15 rebonds, 5 passes et 2 interceptions à 10/18 au tir en

Cette nuit, le natif de Portland fait beaucoup de mal à l’ancienne franchise de son père. Plutôt maladroit sur son shoot extérieur, l’ailier fort des Pacers est rentré petit à petit dans son match en finissant près du cercle. Meilleur rebondeur du match, Domantas Sabonis a grandement participé à la domination de son équipe dans cet exercice.

Chiffre du match : 27

27, c’est le nombre de points inscrits par Indiana sur les 18 pertes de balles des Blazers. À l’inverse, Portland n’a pas su profiter des offrandes adverses puisqu’ils n’ont inscrit que 13 points alors que les Pacers ont tout de même perdu 12 fois le ballon.

Fait du match : La blessure au poignet de Jusuf Nurkic

Au début de la seconde période alors que Portland commence à revenir dans le match, Jusuf Nurkic commence doucement à rentrer dans le sien. Avant que tout ne bascule. En essayant de subtiliser le ballon à Brogdon, le Bosnien se tient le poignet, avant de tomber au sol après un contact avec Turner. On le voit alors repartir au vestiaire. Après le match, on apprend qu’il s’agit d’une fracture du poignet droit. Une blessure qui pourrait l’éloigner un long moment des parquets.

Suite : Les Atlanta Hawks le dimanche 17 janvier à 4h

Les Blazers ont été en difficulté dans le deuxième match de ce back-to-back. Ils disposent d’un jour pour recharger les batteries avant d’enchaîner un nouveau back-to-back avec la réception des Hawks et des Spurs.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast