Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 13 : La défense coupe les ailes des Hawks

Malgré la sortie sur blessure de McCollum, Portland a su serrer la vis en fin de match pour disposer de la jeune garde d’Atlanta.

Trail Blazers face the Atlanta Hawks on January 16, 2021. Bruce Ely / Trail Blazers

Portland Trail Blazers-Atlanta Hawks (112 – 106)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Jones Jr – Covington – Kanter

5 Hawks : Young – Huerter – Hunter – Collins – Capela

Déroulé du match

Dès le début, la création est laissée à CJ McCollum qui entame la rencontre avec 7 points et 1 passe dans les quatre premières minutes. Le cinq proposé par Terry Stotts avec Kanter en lieu et place de Nurkic apportait plus de présence physique dans la raquette. Les pick and roll McCollum-Kanter annonce de bonnes choses. Cependant, le tournant du match surgit sur une action anodine : CJ part au lay-up, mauvaise réception et on le voit boitiller légèrement. Il revient du banc en mettant 2 paniers primés d’affilée. Le mode All-Star est toujours actif malgré la gêne ressentie. Pour le préserver, Melo remplace Kanter ce qui positionne Covington en 5. Ce fait de jeu réveille les Hawks et plus particulièrement Clint Capela. Le small ball proposé éprouve des difficultés face à la taille de John Collins et du pivot suisse. Une réussite insolente (71%) permet à Atlanta de passer en tête après le premier quart-temps 38-34. Dans le même temps, Damian Lillard ressent une douleur au flanc gauche et l’ombre d’une nouvelle blessure plane sur le Moda Center.

Le deuxième quart-temps débute avec un CJ apparemment remis de sa chute à la mène et Harry Giles en 5. Pertes de balle, errements défensifs : les Hawks profitent à foison des cadeaux de la défense. Trae Young continue la distribution pour ses intérieurs au vu de l’espace laissé par la second unit (+/- de -7,5 de moyenne). Au milieu du deuxième quart-temps, l’écart se creuse avec 15 points d’avance pour les Faucons. Un temps-mort plus tard, Derrick Jones Jr se dévoue sur le marquage de Trae Young pour ne pas le laisser scorer facilement. La réussite du premier quart-temps fuit les Hawks pour retomber dans des données plus traditionelles (44%). Le deuxième quart-temps se conclut sur un score de 66-59 en faveur d’Atlanta.

La blessure de CJ l’empêche de revenir sur le parquet pour le reste du match. Une fracture était envisagée mais il ne s’agit que d’une entorse à la cheville gauche.

A ce moment, l’énergie déployée par Derrick Jones Jr pour capter les rebonds offensifs combinée à une meilleure défense de Robert Covington stoppe l’avancée des Hawks. Comme toujours Damian Lillard sonne la révolte offensive en plantant 11 points pendant ce quart-temps.

Lillard continue d’appuyer sur l’accélérateur en servant notamment Derrick Jones Jr. qui martyrise à nouveau le cercle en contre-attaque. Moins en réussite à longue distance qu’à l’ordinaire, Lillard provoque des lancers et fait parler ses capacités de pénétration pour réduire l’écart.

L’avantage est pris au quatrième quart pour la première fois depuis le 1er quart avec un score de 88-86.

L’action symbolisant cette rencontre voit une bonne défense et une interception de Kanter qui donne à Melo. 3 points, ficelle : 94-90.

Les Blazers ont été plus sereins et appliqués en défense et sur les rebonds : 17 rebonds offensifs à 7, soit autant de munitions grapillées pour refaire le retard.

Sur la dernière action, après des lancers, les Hawks ne prennent pas leur temps-mort, remontent la balle, Kevin Huerter pénètre dans la raquette et….perd la balle.

Le MVP de la nuit : Damian Lillard

Stats : 36 points, 7 rebonds, 7 passes et 1 interception à 10/23 au tir dont 12/12 aux lancers

Quelque peu déboussolé par la sortie de CJ, Damian Lillard a remis les pendules à l’heure après la pause pour dépasser une nouvelle fois les 30 points inscrits. Avec un +/- de 12, il aura été l’élément déterminant de cette victoire.

Chiffre du match : 5

5, c’est le nombre de contres réalisés par Enes Kanter pendant cette rencontre. A l’instar de l’équipe, il s’est mieux appliqué en deuxième mi-temps pour freiner les attaques des Hawks. Même lui était le premier surpris par ce nombre

Fait du match : la blessure de CJ McCollum

Sur une action anodine, l’arrière se met à boitiller bas. Juste après, la douleur étant diminuée par l’adrénaline, il ajoute 2 paniers à 3 points pour confirmer son excellent début de match. Cette blessure a brisé l’élan des Blazers qui n’a eu de cesse de courir après le score. Il essaie de revenir sur le terrain au cours du match. Cependant à la reprise du 3ème quart-temps il est annoncé OUT pour le reste de la partie.

Suite : les San Antonio Spurs le lundi 18 janvier à 21h

Ce nouveau succès à domicile les met en bonne position dans la Conférence avec un bilan de 8-5. La réception des Spurs lors du Martin Luther Day à un horaire convenable pour les Européens permettra de creuser l’écart avec un concurrent direct aux accessit.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast