Suivez-nous sur

News

Game 15 – Toronto Raptors : Au forceps, Portland renoue avec la victoire

Après un premier quart-temps poussif et une belle résistance des Raptors en fin de match, Portland engrange sa sixième victoire en sept rencontres à domicile.

CJ McCollum a été l’homme providentiel face aux Raptors. © Bruce Ely / Trail Blazers

Portland Trail Blazers – Toronto Raptors (118-113)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Powell – Covington – Nurkic

5 Raptors : VanVleet – Trent Jr. – Anunoby – Barnes – Siakam

Déroulé du match

Tancés par leur coach en sortie de défaite contre les Nuggets, les Blazers retrouvaient Damian Lillard pour leur retour au Moda Center et la réception des Raptors.

Malgré le retour du numéro 0, Portland galère à rentrer dans son match. Toronto, porté par une insolente réussite extérieure (7/13 dans le premier quart) en profite pour s’échapper et compter jusqu’à 14 points d’avance. Si côté Blazers les titulaires galèrent, les remplaçants montrent comme depuis le début de saison de très bonnes choses. De retour sur le banc en tant qu’energizer, Anfernee Simons sonne la révolte et permet à son équipe de repasser sous la barre des 10 points à la fin des douze premières minutes (33-24). Accompagné de CJ McCollum, le banc poursuit ses efforts. Grâce à eux, les titulaires reviennent en jeu avec seulement 5 longueurs de retard. Et après la frustration de Lillard auprès des arbitres qui lui vaut une technique, les pensionnaires du Moda Center finissent mieux la période. Dame Dolla fait preuve d’efficacité à mi-distance tandis que Norman Powell agresse le cercle et donne finalement un point d’avance à son équipe avant de rentrer au vestiaire. (61-60)

Le momentum en leur possession, Portland prend les devants après la pause. Si Jusuf Nurkic est toujours aussi peu impliqué, la traction arrière fait le job. En tant qu’ancien chouchou du Moda Center, Gary Trent Jr. rappelle par séquences ses qualités de scoreur à la Blazers Nation. C’est pourquoi grâce à lui, et au remuant Scottie Barnes, les Canadiens restent complétement dans le match au moment de commencer l’ultime quart-temps (85-85).

En mode small-ball autour d’un Larry Nance Jr. au plus-que-parfait (15 points à 7/7 au tir), les Blazers frappent les premiers avec deux bombes longue distance du duo Lillard-McCollum. Nick Nurse tente de stopper l’hémorragie mais son équipe n’arrive pas à arrêter les locaux qui vont compter jusqu’à 13 points d’avance à 7 minutes du terme (105-92). La messe semble dite mais Toronto revient une première fois à 4 unités avant que Portland ne colle un 7-0. Relégués à une dizaine de points à 4 minutes de la fin, les Canadiens n’abdiquent pas. Fred VanVleet se réveille dans le money-time et calme le Moda Center grâce à deux tirs extérieurs (112-111). Toronto n’est pas loin de la victoire mais c’était sans compter sur un grand CJ McCollum côté Blazers qui se charge d’inscrire le panier décisif en 1 contre 1 face à son ancien coéquipier Gary Trent Jr. Les Blazers finissent par s’imposer sur le score de 118-113 et s’offrent un bon bol d’air frais pour commencer sa série de 4 matchs à la maison.

Le MVP de la nuit : CJ McCollum

Stats : 29 points, 6 passes, 3 rebonds, 2 contres et 1 interception à 11/18 au tir dont 6/11 à 3pts en 40 minutes de jeu.

Moins à son avantage depuis quelques jours, CJ McCollum a profité du retour au Moda Center pour retrouver des couleurs. S’il est rentré doucement dans son match, le lieutenant de Damian Lillard est monté en régime au fil de la rencontre jusqu’à ce dernier quart où il fut l’homme providentiel. Des shoots clutch, un 1vs1 d’école face à Gary Trent Jr. pour clore les débats et même de la défense avec notamment ce magnifique contre sur Scottie Barnes, CJ McCollum a haussé son niveau de jeu pour offrir un peu de répit à son équipe dans cette période compliquée.

Chiffre du match : 54

C’est le pourcentage du duo McCollum-Lillard ce soir. Le plus haut depuis le début de la saison et l’écrasante victoire de Portland contre Phoenix. La recette est connue de tous dans l’Oregon : Quand CJ McCollum et Damian Lillard vont, tout va.

Fait du match : L’enchainement dunk de Nance Jr., contre de McCollum et 3-points de Lillard

Les Raptors sont sur un 7-0 et reviennent sur les talons des Blazers. VanVleet a l’occasion de repositionner les siens à une possession de Portland mais le meneur perd le ballon sur une mauvaise passe et offre ainsi la remise en jeu aux locaux à 5 minutes de la fin. C’est alors que les Blazers décident d’offrir une belle mais inhabituelle séquence avec un dunk de Nance Jr. sur une passe de Lillard, suivi d’un splendide contre de McCollum qui précède un 3-points en transition de Damian Lillard.

Suite : les Chicago Bulls le jeudi 18 novembre à 4h

Suite de ce homestand avec la réception des Bulls. En pleine bourre, Chicago arrive avec le plein de confiance au Moda Center. L’occasion pour les hommes de Chauncey Billups d’établir un véritable statement et de remonter progressivement au classement de la conférence Ouest.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast