Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 31 : Les Nuggets ne laissent aucune miette à Portland

Les Blazers étaient peu inspirés lors du money-time au contraire du meneur des Nuggets Jamal Murray, décisif dans les dernières minutes.

L’activité de Derrick Jones Jr. n’a pas suffit pour repartir du Colorado avec la victoire. © Bruce Ely / Trail Blazers

Denver Nuggets – Portland Trail Blazers (111-106)

5 Blazers : Lillard – Trent Jr – Covington – Jones Jr – Kanter

5 Pelicans : Murray – Morris – Barton – Porter Jr – Jokic

Déroulé du match

Avec 2 défaites de rang, les Blazers se devaient de réagir lors de cette opposition contre les Nuggets qui, cette saison, ne confirment pas leur superbe campagne de playoffs 2020. Les respectivement 6ème et 5ème attaques de NBA se neutralisent en ce début de match avec l’impression que les deux équipes se jaugent. Portland propose par l’intermédiaire de Derrick Jones Jr (18 points à 7/9 au tir), plusieurs séquences de backdoor qui permettent aux hommes de Terry Stotts de faire face aux nombreuses traps mise en place par la défense des Nuggets. Les hommes du Colorado finissent fort le quart-temps. Nikola Jokić se joue de Kanter au poste de bas et les Blazers se retrouvent menés de 9 pts (34-29). Profitant du passage sur le banc de l’intérieur de Denver, Portland met en place la configuration small-ball pour pouvoir switcher sur tous les écrans. Une configuration qui semble convenir parfaitement à Carmelo Anthony, qui se goinfre de post-up tout en étant très efficace (6/8 sur le QT avec 16 points). Les deux équipes rentrent aux vestiaires dos à dos (57-57).

Le troisième quart-temps est synonyme de défense, les deux équipes inscrivent toutes les deux 21 petits points. Malgré la grosse pression sur porteur de balle mise en place par le backcourt de Denver, Damian Lillard se démène et trouve des shoots ouverts pour ses coéquipiers (13 passes) en tout). Il est l’auteur des 4 seules passes décisives de Portland sur ce quart-temps… Toujours à égalité, les deux équipes doivent donc se départager lors de ce dernier quart. Après 4 minutes, le match est toujours indécis, Portland et Denver se rendent coup pour coup. Au retour de Damian Lillard sur le parquet, le match vire au duel entre lui et Jamal Murray (19 point sur le QT). Ce dernier permet aux Nuggets de prendre 7 point d’avance à 3 minutes de la fin, grâce à un tear-drop au dessus de Kanter. Après un échec à 3 points, le meneur des Blazers semble perdre pied dans ce match avec une perte de balle grotesque à 2 minutes du buzzer final, qui est suivi d’un floater de Will Barton. Le gros block de DJ ainsi les deux derniers gros tirs de Dame et Melo ne changeront rien, Denver l’emporte 111 à 106.

Le MVP de la nuit : Nikola Jokić

Stats : 41 points, 5 passes et 5 rebonds à 17/32 au tir dont 3/6 à 3 points en 38 minutes.

On s’en doutait, la faiblesse intérieur des Blazers allait faciliter le travail pour Jokić hier soir. Sa capacité à alterner poste haut et poste bas a mis à mal Kanter en défense qui néanmoins sort une ligne de stats plus que correct avec 16 points et 14 rebonds.

Chiffres du match : 10

10, c’est le nombre de fautes provoquées par les Blazers. Ce chiffre est le symbole d’une équipe de Portland qui base dorénavant son attaque sur sa réussite à 3 points, ne cherchant plus à provoquer des fautes sous le cercle. Portland est en effet l’équipe qui tente le moins de drive en NBA (31 par match). Ce choix est explicable par l’absence de force en présence à l’intérieur avec les blessures de Nurkic et Giles.

Fait du match : Le 4ème quart-temps

Dans un match aussi indécis, chaque détail compte. Les Blazers ont montré de belles choses dans le troisième quart, notamment en défense. Il a donc fallu attendre le 4ème et dernier quart-temps pour départager les deux équipes. C’est à ce moment là que Jamal Murray a enclenché le mode « Damian Lillard ». Le meneur de 24 ans qui fêtait son anniversaire pour l’occasion, inscrit 19 points dont 3 tirs primés permettant à Denver d’engranger sa 17ème victoire de la saison.

Suite : Los Angeles Lakers le 26 février à 4h00

Après 3 défaites de suite, les Blazers vont faire face à une autre bête blessée, orpheline d’Anthony Davis. Une confrontation qui peut permettre à Damian Lillard et compagnie de prendre une petite revanche sur les champions en titre sortis vainqueurs de leurs dernières confrontations en playoffs.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast