Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 37 : Un Melo en forme face à des Wolves tenaces

Grâce à l’apport du banc, les Blazers remportent une victoire plus étriquée que prévu face à Minnesota (121-125).

Derrick Jones Jr repousse la tentative de l’ancien Blazer, Jake Layman © NBA.com

Minnesota Timberwolves – Portland Trail Blazers (121-125)

5 Blazers : Lillard – Trent Jr- Covington – Jones Jr – Kanter

5 Wolves : Rubio – Edwards – Layman – Vanderbilt – Towns

Déroulé du match

Ce premier match d’une série de back-to-back contre l’une des pires équipes de la Ligue est l’occasion pour regagner en confiance après la défaite contre les Suns. Dès le début, la relation KanterLillard fonctionne à merveille ; le pivot est facilement trouvé dans la raquette des Wolves (12 points à 100% au tir et aux lancers francs). Damian Lillard est davantage concentré sur la distribution (7 passes dans ce quart-temps) car les Wolves défendent très haut sur le meneur. Les premières minutes du 2e quart-temps sont hachées par des fautes, si bien que les deux équipes se retrouvent dans la pénalité après seulement 5 minutes jouées. Un élément à retenir : l’efficacité habituelle aux lancers francs permet de garder les loups à une distance raisonnable (12 points d’écart). Malgré tout, Karl-Anthony Towns, plus fort, impose sa puissance et conduit au momentum côté Minnesota pour revenir doucement à 7 points des Blazers (57-66).

L’avantage de Kanter en début de match se volatilise et le Turc se frustre, ce qui le conduit à commettre 3 fautes supplémentaires. Obligé de se passer de ses services, Karl-Anthony Towns est libre d’agir à sa guise (15 points). Forcément, les Blazers n’arrivent plus à capter le moindre rebond. Les 16 rebonds pris par les Wolves durant le 3ème quart-temps contre les 5 côté Portland pèse lourd. Un gros run 10-0 de Minnesota et les voilà à égalité (76-76) vers la fin du 3e QT. Le moment choisi par Carmelo Anthony pour se réveiller et envoyer une première bombe pour recoller au score (101-101).
La fin de match est haletante, entre un Melo en mission, un Lillard qui règle sa montre et un Edwards libre de tout marquage. Ce stress se ressent aussi chez les coachs qui font plusieurs challenges, aussi pour casser le rythme. Alors que tout le monde s’attend à un nouvel exploit de Dame dans le money-time, il pénètre dans la raquette et sert Melo placé face au panier. Ce dernier sert parfaitement Derrick Jones Jr en ligne de fond pour mettre un point final à ce match (121-125).

Le MVP de la nuit : Carmelo Anthony

Stats : 26 points et 6 passes à 8/14 au tir dont 2/5 à 3 points en 31 minutes.

Carmelo Anthony a sorti le grand jeu ce soir : isolation, tir à mi-distance, 3 points. Il a été plus qu’un simple joueur de banc. Pendant ce match, il est entré davantage dans l’histoire en devenant le 11ème scoreur le plus prolifique de l’histoire avec 26946 points.

Chiffre du match : 34

Il s’agit du nombre de rebonds pris par les Blazers lors de ce match. À titre de comparaison, les Wolves en ont pris 56, ce qui permet plus de jeu en transition ou de deuxième chance.

Fait du match : l’action du match pour Nassir Little

Au cours du deuxième quart-temps, Nassir Little reçoit la balle à la ligne à 3-points. Le reste se passe de commentaires…

Suite : Minnesota Timberwolves le 15 mars à 1h00

On prend les mêmes et on recommence. Après cette victoire étriquée, il serait bien vu de ne pas reproduire les mêmes erreurs que la veille. Le niveau intrinsèque des Blazers devrait leur permettre de durcir la défense et une présence plus forte dans la raquette.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast