Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 4 – Denver Nuggets : Les Nuggets ne peuvent pas tenir la cadence de Damian Lillard

Toujours en bataille pour accrocher la 9ème ou 8ème place à l’Ouest, Portland doit engranger un maximum de victoires. D’autant plus que les Nuggets ont remporté les 3 confrontations précédentes. Pari réussi pour la bande à Damian Lillard.

Damian Lillard et les Blazers vont venus à bout de Denver. © David Dow/NBAE via Getty Images

Portland Trail Blazers – Denver Nuggets (125-115)

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Anthony – Collins – Nurkic
5 ROCKETS : Morris – Craig – Porter Jr – Grant – Jokic

Déroulé du match

Il faut dire aussi que les Nuggets font face à des problèmes on ne peut plus critiques. Les blessures prolongées de Will Barton, Gary Harris et surtout Jamal Murray ainsi que le load management de Paul Millsap amputent leur effectif de quatre de leurs titulaires. Impossible donc de faire appel aux Blue Arrows de Murray ou à la défense de Harris, les Nuggets sont en comité plus restreint. De leur côté, les Blazers font peau neuve avec les retours de Zach Collins et Jusuf Nurkic. Ce dernier retrouve son ancienne équipe, et contre laquelle il a plaisir à se rappeler à leur bon souvenir. Et c’est en pensant à une bataille d’intérieurs slaves dans la peinture que tout le monde s’attend à voir ce match.

Dès l’entame pourtant, c’est le sophomore Michael Porter Jr qui mène la danse. Le jeune ailier est en pleine confiance, et surprend par son adresse, avec 10 points d’entrée de jeu. Grand mal lui en a fallut, puisqu’il a éveillé Damian Lillard un peu trop tôt. Celui-ci décoche à longue distance et remet les points sur les i avec 20 points en première période. Et pour couronner le tout, Terry Stotts envoie Gary Trent Jr en mission défensive sur le facteur X des Nuggets. Pour Trent, c’est une tâche personnelle qu’il prend à cœur. MPJ se retrouvera en peine tout le reste de la mi-temps. Mais ce n’est pas tout : Trent s’occupe aussi de jouer pleinement son rôle de 3-and-D en jouant les Robin des Bois des temps modernes (4/4 au tir dont 3/3 à 3 points en première mi-temps, 27 points au total). D’une fiabilité surprenante derrière l’arc, il plante shoot sur shoot, permettant à son équipe de prendre de la marge. Dans la raquette, Jokic n’arrive pas à jouer son jeu, Nurkic est trop présent. Avec 8 points seulement, difficile pour les Nuggets de rester à niveau sans leur franchise player. Et lorsque Bol Bol le remplace pour apporter un vent de fraîcheur, le Bosnian Beast fait honneur à son surnom en écrasant un dunk ravageur sur la figure du jeune de 2m18 tout de même. 62 à 49 à la mi-temps, le match a pris la meilleure allure possible.

De retour des vestiaires, les Blazers restent sur la même dynamique. Et même lorsque les Nuggets grappillent du terrain, point après point, Lillard les assomme et fait sa loi. Tirs venus d’ailleurs, and one sur un tir à 3 points, Dame est sur une autre planète. 33 points à 9/12 à 3 points au 3ème quart, la locomotive prend une avance écœurante sur l’équipe adverse. C’est au 4ème quart que les Nuggets reprendront la mène grâce à une très bonne attaque proposée par Mason Plumlee et MPJ. Autour de Dame, les joueurs sont dans le creux : l’offense est peu inspirée, et la défense connaît des trous d’air, avec de nombreuses fautes d’un Hassan Whiteside peu percutant à nouveau. Même sans la plupart de leurs joueurs majeurs, les Nuggets ne permettent pas à leurs adversaires de les sous-estimer. Il aura fallu une adresse phénoménale (incluant un record de franchise à 3 points avec 23 paniers) pour se défaire de Denver.

MVP de la rencontre : Damian Lillard

Stats : 45 points, 12 passes, 4 rebonds et 3 interceptions à 13/21 au tir dont 11/18 à 3 points en 40 minutes de jeu.

Qui d’autre que lui, voyons ? Les premiers matchs ont été bons, mais on se souvient que Dame mettait au moins une mi-temps pour s’éveiller et impacter le match par ses tirs. Ici, le réveil a sonné tôt, et le temps s’est arrêté pour faire place au Dame Time. Durant le match, il égale son record personnel (et le record de franchise) avec 11 paniers inscrits à 3 points. Mais, avec une telle adresse, il a su attirer les yeux des défenseurs sur lui pour ensuite distribuer la balle à ses coéquipiers démarqués, et ce pour 12 passes décisives. Pour ce match crucial, Dame a répondu présent.

Chiffre du match : 23

A défaut d’être efficace dans la raquette (20/53 à 2 points), les Blazers ont été d’une facilité déconcertante et d’une insolence sans pareille à distance. 23/39, soit 59% à 3 points, un record de franchise. Lillard et Trent Jr en auront été les instigateurs, puisqu’ils combinent à eux deux 18 des 23 paniers inscrits. Et ces paniers n’auront pas été en trop face à ces Nuggets revanchards.

Fait du match : Poster de Nurk sur Bol Bol

Soyez sûrs que le phénomène physique Bol Bol aura cette image en tête pour un bon bout de temps : le Bosnian Beast en gros plan, un regard assassin et prêt à baptiser l’entrée dans la ligue du soudanais. Le dunk en question est évidemment d’autant plus impressionnant quand on voit la longueur du corps et des bras de Bol. Ah, si seulement le public avait été présent…

Suite : les Los Angeles Clippers le 9 août à 19h00

La Bataille pour les playoffs bat son plein, et même si toutes les équipes ont encore leurs chances d’accéder au Graal qu’est le 8ème spot de cette saison chaotique, certaines dynamiques s’écrivent plus distinctement que d’autres. Si les Blazers font offices de favoris pour disputer le play-in, les Phoenix Suns n’ont pas dit leur dernier mot, puisqu’ils sont sur 4 victoires d’affilées face à de grosses équipes. L’erreur ne semble pas permise, et le prochain match risque de faire des étincelles. Les Clippers de Kawhi Leonard et Paul George sont branchés sur courant alternatif, mais la confrontation promet d’être houleuse. Une raison supplémentaire de voir ce match ? L’horaire parfait pour les Européens : 19 h. Pas d’excuses.

(Crédit Photo : NBA Getty Images)

StartersMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
BenchMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
C. AnthonyPF322-81-22-314500004-57
Z. CollinsPF283-61-20-036921124+67
J. NurkicC359-200-24-543741232+622
D. LillardPG4113-2111-188-10044123022+645
C. McCollumSG404-153-52-215660102+1613
H. WhitesideC131-50-00-021310214+12
G. Trent Jr.SG3610-157-100-021342010+1927
A. SimonsSG161-20-00-002210000+12
W. GabrielPFDNP-COACH’S DECISION
M. HezonjaSFDNP-COACH’S DECISION
N. LittleSFDNP-COACH’S DECISION
J. HoardSFDNP-COACH’S DECISION
J. AdamsPGDNP-COACH’S DECISION
TEAM43-9223-3916-201326393076918125
 46.7%59.0%80.0%

Nuggets

StartersMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
BenchMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
J. GrantPF287-112-52-303320123+518
M. Porter Jr.PF3410-184-73-3391222103-1227
T. CraigSF245-73-40-001121103+113
N. JokicC243-80-22-2325130052-18
M. MorrisPG304-101-32-313410011-911
M. PlumleePF275-90-13-416751034-1213
T. CookPF30-00-00-000000000+00
K. Bates-DiopSF241-31-10-012300000-113
B. BolC254-71-20-014511124-69
P. DozierPG225-112-31-213440032-513
N. VonlehPFDNP-COACH’S DECISION
TEAM44-8414-2813-1711334430541622115
 52.4%50.0%76.5%

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast