Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 50 : Portland lâche prise face au Jazz

Nouvelle défaite dans un gros match pour Portland. Utah s’impose facilement face à des Blazers qui ont cédé en deuxième mi-temps (122-103).

La défense du Jazz a étouffé les Blazers. © AP Photo / Isaac Hale

Utah Jazz -Portland Trail Blazers (122-103)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Powell – Covington – Nurkic

5 Jazz : Conley – Mitchell – Bogdanovic – O’Neale – Gobert

Déroulé du match

Dés le début, le Jazz est emmené par son chef d’orchestre Donovan Mitchell, bouillant avec 11 points en 12 minutes. Côté Portland, le scoring vient essentiellement de son nouveau trio Damian Lillard, CJ McCollum et Norman Powell. Ils combinent à eux trois 21 des 29 points de leur équipe dans le premier quart-temps. Grâce à cela, les Blazers parviennent les premiers à prendre une petite avance. Un avantage de courte durée puisque les locaux reviennent rapidement à hauteur mais restent menés à la pause (53-56).

Le retour des vestiaires confirment le duel engagé entre Damian Lillard et Donovan Mitchell qui se rendent coup pour coup. Ce début de deuxième mi-temps est l’occasion d’évoquer les immenses difficultés rencontrées par Jusuf Nurkic. Le Bosnien ne retrouve clairement pas son meilleur niveau pour le moment et s’est rapidement retrouvé avec des problèmes de fautes. Alors jusque là bien dans la partie et faisant jeu égal avec le leader de la conférence Ouest, les Blazers vont complètement lâcher. À partir du milieu du troisième quart-temps, les Blazers sortent de leur match, Lillard se dérègle totalement et multiplie les shoots manqués et autre pertes de balle. À l’aube des 12 dernières minutes, le Jazz mène tranquillement de 18 points à l’aube des douze dernières minutes (93-75). Tout est déjà joué, les hommes de Terry Stotts déposent les armes et vont une nouvelle fois s’incliner face à une grosse écurie. Les remplaçants font leur rentrée à 5 minutes du terme et Utah s’impose finalement (122-103).

Le MVP de la nuit : Donovan Mitchell

Stats : 37 points à 14/25 au tir, 5 rebonds, 4 passes et 1 contre en 33 minutes de jeu.

Donovan Mitchell est le MVP de la nuit. Il a été partout et le semblant de défense des Blazers n’a pu le contenir. Maladroit derrière l’arc (1/8 à 3 points), il a assuré l’essentiel de son scoring par des pénétrations chirurgicales et des shoots à mi-distance de grandes qualités également. Une performance bien aidée par celle de son binôme Rudy Gobert, maître sous les cercles (18 points, 21 rebonds et 2 passes)

Chiffre du match : 17

C’est le nombre de rebonds d’écart entre les deux équipes. Une différence énorme qui s’explique par la présence dans l’équipe adverse du deuxième meilleur rebondeur de la ligue, Rudy Gobert (13,3 rebonds de moyenne). Déjà naturellement à son avantage dans la peinture, le pivot du Jazz a pu profiter de la performance médiocre de ses adversaires dans ce secteur. Jusuf Nurkic (6) et Enes Kanter (7) combinent à eux deux moins de rebonds que le Français (21).

Fait du match : La faute technique de Bojan Bogdanovic

Cela peut paraître anodin et pourtant, il y a un avant et après cette faute. Alors qu’il reste un peu moins de sept minutes à jouer dans le troisième quart-temps, c’est à partir de ce moment que les Blazers vont lâcher dans cette rencontre. Suite à une contestation, Bogdanovic se voit sanctionner d’une faute technique qui envoie Damian Lillard sur la ligne. Jusque-là bien en jambe, le meneur de l’Oregon va rater ce lancer-franc et ne plus rien mettre par la suite. À cet instant, le score était de 68 partout, mais Utah va infliger un sanglant 25-7 dans les minutes qui suivent et plier la partie.

Suite : Les Detroit Pistons le dimanche 11 avril à 4h00

Deuxième défaite d’affilée pour les Blazers après le revers contre les Clippers deux jours plus tôt. La menace de Dallas, vainqueur de Milwaukee la nuit dernière, devient de plus en plus réelle. Pour l’éloigner et se remettre la tête à l’endroit, Portland doit impérativement l’emporter à la maison face aux Pistons.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast