Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 57 : Sans Lillard et Nurkic, les Blazers ne déméritent pas face aux Clippers

Pourtant privé de deux de ses titulaires, Portland a joué les yeux dans les yeux avec les Clippers d’un Paul George très clutch (112-113).

McCollum a eu l’opportunité de faire gagner le match à son équipe, en vain. © Bruce Ely / Trail Blazers

Portland Trail Blazers – Los Angeles Clippers (112-113)

5 Blazers : McCollum – Powell – Jones Jr – Covington – Kanter

5 Clippers : Jackson – Mann – George – Morris – Zubac

Déroulé du match

En plus de Damian Lillard (ischios-jambiers), Portland doit en plus faire sans son pivot titulaire Jusuf Nurkic. Face à une équipe des Clippers qui posent de gros soucis à Terry Stotts et ses hommes, on ne donne pas chère de la peau des Blazers. D’autant que Paul George, leader de sa formation en l’absence de Kawhi Leonard, a décidé de chasser ses mauvais souvenirs du Moda Center (11 points en Q1). Mais les Blazers tiennent par l’intermédiaire de leur back-court de circonstance, McCollumPowell, bien relayé par les joueurs du banc. Tour à tour, Hollis-Jefferson et Little (3 contres à eux deux) repoussent les offensives adverses. Norman Powell crée même un premier écart que les Clippers se charge de boucher juste avant la pause (60-56).

En seconde période, l’impact physique des Clippers semble prendre petit à petit le dessus. Mais malgré plusieurs erreurs en défense, Portland parvient toujours à répondre et s’accrocher aux basques des Angelinos. À l’aube de la dernière période, Carmelo Anthony revêt son costume vintage pour faire passer les Blazers devant. Ces derniers possèdent encore 6 points d’avance à 2 minutes de la fin. Le moment choisi par PG13 pour continuer de se venger sur la franchise qui l’a éliminé avec le Thunder en 2019. L’ailier des Clippers inscrit 6 points dans la dernière minute de la rencontre. McCollum aura bien l’occasion de planter le dagger final mais son tir à mi-distance échoue sur l’anneau. Portland s’incline pour la 3e fois en autant de rencontres face à un adversaire que les Blazers pourraient bien rencontrer au 1er tour des prochains playoffs.

Le MVP de la nuit : Paul George

Stats : 33 points, 11 rebonds, 3 passes et 2 interceptions à 13/22 au tir dont 2/8 à 3pts en 37 minutes de jeu.

Paul George a tout simplement fait la totale aux Blazers. Son shoot extérieur un peu moins réglé qu’à l’accoutumée, l’ailier a donc décidé d’user de son avantage physique pour agresser la raquette adverse. La dernière minute du match en est la démonstration parfaite et a permis à son équipe de repartir avec la victoire.

Chiffre du match : 10

C’est le nombre de rebonds grappillés par Nassir Little. L’ailier pose ainsi sa meilleure marque dans ce secteur, la précédente datant d’il y a peu (8 rebonds le 4 avril contre OKC). Il a notamment donné de nombreuses secondes chances avec 4 prises offensives.

Fait du match : Le tir manqué de McCollum

Difficile d’en vouloir à CJ McCollum de ce tir au buzzer loupé tant l’arrière a contribué dans cette rencontre (28 points et 5 passes). De plus, la position, même si elle n’était pas idéale, se trouvait dans sa zone de confort. Seule sa maladresse au tir avant ce shoot décisif peut lui être reprochée.

Suite : les Nuggets de Denver le jeudi 22 avril à 4h00

Nouvelle confrontation décisive dans la course aux playoffs. Les Nuggets, récemment dépourvus de Jamal Murray pour le reste de la saison, se déplacent dans l’Oregon.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast