Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 59 : Les Blazers tombent de nouveau sur la fin contre Memphis

Les Blazers s’inclinent de nouveau dans le clutch, cette fois-ci face à Memphis (128-130). Une quatrième défaite de suite pour Portland, dos au mur.

Malgré le gros match de Jusuf Nurkic, Portland s’incline face à Memphis. © Bruce Ely / Trail Blazers

Portland Trail Blazers – Memphis Grizzlies (128-130)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Powell – Covington – Nurkic

5 Grizzlies : Morant – Allen – Brooks – Anderson – Tillman

Déroulé du match

Le début de match de Portland est terrible. Des briques et des pertes de balles (6 dans le premier quart-temps), les hommes de Terry Stotts ne sont pas rentrés de la meilleure des manières dans leur rencontre. Dans leur malheur, ils s’en sortent plutôt bien puisque les Grizzlies ne sont pas plus inspirés et ne parviennent pas à creuser un écart conséquent. Damian Lillard est sur la lancée de ses dernières parties et n’arrive guère à prendre l’avantage sur son vis à vis Ja Morant (auteur de 10 points en 12 minutes). La seule chose satisfaisante dans cette partie reste le niveau de Jusuf Nurkic, meilleur joueur des Blazers dans cette première mi-temps. Dame continue de briller par son manque d’adresse et les Blazers sont menés de 4 points à la pause (58-62)

Portland revient mieux des vestiaires et parvient à prendre l’avantage. Portés par un Jusuf Nurkic stratosphérique et un Damian Lillard qui commence à chauffer, les Blazers font la course en tête. Les visiteurs restent au contact en partie grâce à Ja Morant. Le sophomore attaque le cercle, provoque des fautes et va à de nombreuses reprises sur la ligne des lancers francs. Bien aidé par Dillon Brooks, cette paire permet aux Grizzlies de repasser devant en fin de 3ème quart-temps. Après avoir perdu consécutivement deux rencontres d’un point, le money-time fait clairement défaut aux locaux. Ce match ne dérogera pas à cette tendance. Plus rien ne sourit aux Blazers dans le clutch qui était pourtant l’une des forces de l’équipe en début de saison. Portland enregistre donc une nouvelle défaite, face à un concurrent direct pour le play-in, et qui coûte pour le moment la 6e place.

Le MVP de la nuit : Ja Morant

Stats : 33 points, 5 rebonds, 13 passes et 1 interceptions à 11/17 au tir en 36 minutes de jeu.

Que dire ? La ligne de stats parle d’elle même. Le rookie de l’année en titre a été étincelant et s’impose comme le MVP de la nuit. Clinique dans ses drives et adroit sur la ligne des lancers, Ja Morant a posé beaucoup de problèmes aux Blazers qui n’ont pas su le défendre. Il a permis à son équipe de tenir quand Portland poussait dans le troisième quart-temps.

Chiffre du match : 9

C’est la neuvième défaite des Blazers sur ce mois d’avril loin d’être terminé. Un bilan désastreux de 4 victoires pour 9 défaites dans cette même période. Cette baisse de régime arrive au pire des moments alors qu’on s’attendait à de grandes choses pour la fin de saison en enregistrant les retours de CJ McCollum et Jusuf Nurkic. Portland a longtemps regardé vers le top 4 mais doit désormais s’inquiéter pour sa place en playoffs.

Fait du match : Le raté de Nurkic

Pourtant auteur d’un gros match, son meilleur cette saison avec un record de points (26) et de rebonds (14), Nurkic rate l’action du match. Un move à sa portée qu’il a réussi tout le match mais pas à 10 secondes de la fin. Cette action résume à elle-seule toutes les difficultés qu’ont les Blazers dans le clutch en ce moment.

Suite : les Memphis Grizzlies le dimanche 25 avril à 22h00

Encore une défaite, la quatrième de suite pour des Blazers qui s’enlisent dangereusement dans le play-in. Après avoir été dépassé par Dallas, Portland pourrait voir les Grizzlies revenir à leur hauteur en cas de nouvelle défaite face à ce même adversaire.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast