Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 6 : Steph Curry et les Warriors prennent leur revanche

Les Blazers ponctuent leur road-trip par une défaite face aux Warriors, emmenés par un très grand Stephen Curry.

Les Blazers n’ont pas trouvé la solution face à l’enflammade de Stephen Curry. © Portland Trail Blazers

Golden State Warriors – Portland Trail Blazers (137-122)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Jones Jr – Covington – Nurkic

5 Warriors : Curry – Oubre Jr – Wiggins – Green – Wiseman

Déroulé du match

Les Blazers retrouvent, dans un match d’une forte intensité, des Warriors revanchards après leur défaite deux jours plus tôt. Les deux équipes se tiennent, dans un premier quart-temps marqué par des coups sifflets qui perturbent le rythme du match. Malgré les 21 points de Curry, Portland s’accroche, dans la lignée d’un Kanter efficace en sortie de banc (7 points dans le QT). Le panier à 3 points, au buzzer, de CJ McCollum permet d’être à une possession des Warriors. Mais la défense des Blazers va prendre l’eau lors du passage de la second-unit, alors que Stephen Curry continue sur sa lancée en poussant Derrick Jones Jr et Damian Lillard à la faute (3 fautes chacun à ce moment-là). Ainsi, Portland se retrouve rapidement mené de 14 points à la mi-temps.

Damian Lillard tente de sonner la révolte au retour des vestiaires en inscrivant 7 points de suite, mais cela n’empêche pas les Warriors de dérouler derrière un Wiseman très dominant dans la peinture. Kelly Oubre Jr inscrit son premier panier à 3 points de la soirée et permet à Golden State de porter l’écart à 20 points. Le MVP de la bulle n’abandonne pas pour autant. Grâce à deux tirs primés, il ramène son équipe à 9 pts dans la dernière période, bien aidé par un Kanter actif aux rebonds offensifs (24 points et 12 rebonds au final). Mais les largesses défensives des Blazers sont criantes et Curry s’amuse dans cette fin de match, il finira la soirée à 62 points. Les Warriors s’imposent donc logiquement 137 à 122.

Le MVP de la nuit : Stephen Curry

Stats : 62 points à 18/31 aux tirs, 5 rebonds et 4 passes en 36 minutes.

La défense des Blazers n’a pas su annihiler l’artilleur de Golden State. Stephen Curry a été très précieux dans les moments où Portland pouvait revenir. Sa capacité à aller chercher des fautes sous le cercle a fait beaucoup de mal à la défense des Blazers hier soir. Derrick Jones Jr en a subit les conséquences avec une sortie au troisième quart-temps pour 5 fautes. Curry finit le match avec 18 lancers francs inscrits. Il a été aussi adroit derrière l’arc avec un 8/16 à 3 points pour porter son record de points en carrière à 62.

Chiffre du match : 8

8. C’est le nombre de rebonds offensifs qu’a attrapé Enes Kanter. Le Turc a été très actif sous les cercles et ponctue sa belle performance par un double-double (24 points et 12 rebonds) en sortie de banc.

Fait du match : Le coup de chaud de Curry

Stephen Curry a rapidement lancé les hostilités, en inscrivant 21 points dans le premier quart-temps. Un état d’euphorie qui a eu pour conséquence de mettre son équipe sur les bons rails. D’autant plus qu’il ne s’est pas arrêté en si bon chemin, pour le plus grand malheur des Blazers…

Suite : les Chicago Bulls le 6 janvier à 4h30

Les Blazers seront de retour à la maison après ce road-trip dans le Sud-Ouest des États-Unis. Chicago se présente au Moda Center avec une équipe jeune et en reconstruction. Les Blazers vont devoir prouver qu’ils peuvent être dans la maîtrise des matchs où ils sont donnés largement favoris.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast