Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 62 : Les Blazers sortent « enfin » les griffes face à Memphis

Portland s’est vengé des dernières défaites contre les Grizzlies et a rendu une copie propre du début jusqu’à la fin (109-130).

Très agressif, Norman Powell a embêté les Grizzlies par ses pénétrations. © Bruce Ely / Trail Blazers

Memphis Grizzlies – Portland Trail Blazers (109-130)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Powell – Covington – Nurkic

5 Grizzlies : Morant – Allen – Brooks – Anderson – Valanciunas

Déroulé du match

Le match commence sur les chapeaux de roues, les deux équipes jouent à un rythme très élevé avec énormément de tirs en première intention (28 tirs tentés par Portland dans le premier quart). Damian Lillard, pointé du doigt dernièrement, s’illustre avec 14 points, l’équipe quant à elle s’illustre dans son ensemble par l’absence de balle perdu sur ce premier quart-temps (38-23). Le second quart-temps ne constitue pas un frein pour Portland qui continue sa marche en avant en étant plus agressif vers le cercle. Damian Lillard et CJ McCollum combinent 38 points sur la première mi-temps et permettent à leurs coéquipiers de rentrer au vestiaire avec presque 30 points d’avance (74-46).

Les Grizzlies attendent la fin du troisième quart temps et deux paniers à trois points du rookie Bane pour sonner une charge qui restera timide et inefficace face au retard accusé. Jusuf Nurkic (15 pts en 21 minutes) est très à l’aise dans la peinture et donne du fil à retordre à Valančiūnas et Jackson Jr. Les Blazers ne seront jamais vraiment inquiétés dans ce match, le banc est ouvert à 5 minutes de la fin permettant à CJ Elleby et Harry Giles de grappiller du temps de jeu. Portland s’impose largement 130 à 109 face à des Grizzlies dépassés.

Le MVP de la nuit : CJ McCollum

Stats : 26 points, 4 rebonds, 6 passes et 1 interception à 10/15 au tir en 34 minutes de jeu

Auteur d‘un gros second quart avec 13 pts (20 pts en première période), CJ McCollum a été l’artisan de la grosse première période des Blazers. Il a su tirer profit des espaces laissés par les Grizzlies longtemps concentrés sur Damian Lillard.

Chiffre du match : 74

C’est le nombre de points inscrits par Portland lors de la première période. C’est aussi la deuxième fois de suite que les hommes de Terry Stotts inscrivent au minimum 70 points en une mi-temps. Des chiffres synonymes d’un rythme élevé en attaque avec 47 tirs tentés en première période (dont 22 trois points). Une tactique qui a bien fonctionné hier soir.

Fait du match : Le dunk de Nurkic

Son dunk est à l’image de son troisième quart-temps où il a eu l’occasion de se mettre en valeur à l’intérieur. Nous sommes ravis de retrouver un Jusuf en pleine forme et agressif vers le cercle.

Suite : les Brooklyn Nets le samedi 1 mai à 2h00

Le road-trip commence de la meilleure manière pour les joueurs de l’Oregon. Maintenant, ils vont se confronter à l’un des favoris au titre NBA, les Brooklyn Nets emmenés par Kevin Durant et Kyrie Irving, un match qui fait office de test pour des Blazers dont on ne connaît pas encore le vrai niveau.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast