Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 68 : Portland fait un cavalier seul contre San Antonio

En back-to-back après un match crucial face aux Lakers, les Blazers se sont largement imposés face aux Spurs.

Une victoire facile et des sourires pour les Blazers après la victoire face aux Spurs. © Bruce Ely / Trail Blazers

Portland Trail Blazers – San Antonio Spurs (124-102)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Powell – Covington – Nurkic

5 Sours : Walker IV – Murray – DeRozan – Johnson – Poeltl

Déroulé du match

Le début de match est compliqué pour les Blazers. Ces derniers manquent leurs premiers shoots et commencent en encaissant un 9-0 d’entrée. Les Spurs ne sont cependant pas plus inspirés et Portland revient très vite dans la partie. La maladresse est plutôt au rendez-vous dans cette rencontre donc Damian Lillard décide d’inscrire ses points sur la ligne. Le meneur obtient 8 lancers francs en un quart-temps et permet à son équipe de virer en tête. L’opposition entre ces deux formations tournent de plus en plus à un duel entre DeRozan et Lillard. Meilleur marqueur de leur formation avec respectivement 16 et 21 points, les deux leaders font le job. À ce petit jeu, les hommes de Terry Stotts restent devant jusqu’à la pause et regagnent les vestiaires devant au tableau d’affichage (57-47).

Le retour des vestiaires est clairement à l’avantage des Blazers. San Antonio enchaîne les shoots ratés et DeRozan, jusque-là en jambes, commence à se dérégler. Portland gère tranquillement et la relation Lillard-Nurkic en fait voir de toutes les couleurs aux Spurs qui luttent pour rester dans le match. Le début du dernier quart-temps est parfaitement géré par Norman Powell qui s’occupe de tout en inscrivant les 8 premiers points de son équipe. Portland déroule, à tel point que Dame, Covington et Nurkic peuvent se reposer sur le banc. Pas de soucis puisqu’après Norman Powell, c’est à CJ McCollum de prendre les choses en main pour définitivement plier la rencontre. Les remplaçants rentrent à cinq minutes du terme de la partie alors que l’écart entre les deux équipes est de 24 points. Au final, les Blazers s’imposent 124 à 102 et enchainent un troisième succès de rang.

Le MVP de la nuit : Damian Lillard

Stats : 30 points, 4 rebonds et 8 passes à 8/17 au tir dont 4/9 à 3pts en 31 minutes de jeu.

Back-to-back, back-to-back win, back-to-back MVP de la nuit pour Damian Lillard. Un peu moins précis et efficace qu’hier, il a quand même géré la rencontre de main de maître. Hormis ses deux coups de chaud au moment où il le fallait en fin de deuxième et troisième quart-temps, Dame a su parfaitement s’effacer. D’abord en allant chercher ses points sur la ligne dans le premier quart-temps puis en servant parfaitement Nurkic quand celui-ci avait la main chaude. Patron.

Chiffre du match : 63

C’est le nombre de rebonds pris par les Blazers la nuit dernière. Un record cette saison pour les pensionnaires du Moda Center. Portland a littéralement écrasé San Antonio dans ce secteur avec 63 rebonds à 40. Une domination encore plus flagrante au rebond offensif où les locaux en ont pris 11 de plus que leurs adversaires (18 à 7).

Fait du match : Le chase-down block d’Anfernee Simons

Aucune action véritablement décisive dans cette partie. Ce qui s’en rapprocherait le plus serait les 3 shoots à 3 points de Damian Lillard en moins d’une minute. Sinon on a eu le droit à un and-one de McCollum avec une célébration sympa du banc. Et enfin ce chase-down block spectaculaire du lauréat du dernier concours de dunk.

Suite : Les Houston Rockets le mardi 11 mai à 4h

Back-to-back maîtrisé des Blazers qui ont leur destin en main pour éviter le play-in. Avant d’entamer 3 dernières rencontres absolument terribles (Utah, Phoenix et Denver), Portland doit assurer une victoire facile face à Houston, pire bilan de toute la ligue.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast