Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 71 : Portland se loupe sur le fil face à Phoenix

Les Blazers n’étaient pas loin d’assurer définitivement leur place en playoffs mais des lancers ratés et un coup de sifflet en ont décidé autrement (118-117).

Damian Lillard a tout fait dans le 4e quart, mais cela n’a pas suffit. © Bruce Ely / Trail Blazers

Phoenix Suns – Portland Trail Blazers (118-117)

5 Blazers : Lillard – McCollum – Derrick Jones Jr – Covington – Nurkic

5 Suns : Paul – Booker – Bridges – Crowder – Saric

Déroulé du match

Jusuf Nurkic et CJ McCollum, qui n’avaient jusque-là pas pu affronter les Suns cette saison, se distinguent d’entrée de jeu. En l’absence du pivot titulaire adverse Deandre Ayton, Portland impose sa domination dans la peinture (16 pts dans ce secteur en QT1). Phoenix aussi tente d’appuyer sur les faiblesses des Blazers avec un Chris Paul qui n’hésite pas à constamment jouer les matchs-ups sur Kanter et son ami Melo. Dans un match qui sent bon les playoffs, Blazers et Suns se tiennent dans un mouchoir de poche à la pause (52-53).

En seconde période, Phoenix mène la danse grâce à un CP3 de gala à mi-distance. Comme face au Jazz, Nurkic est lui plus maladroit et gâche de belles occasions proche du cercle. Par deux fois à longue distance avec Torrey Craig, les hommes de Monty Williams créent le premier écart du match à la fin du 3e quart-temps (85-77). Le moment choisi par Damian Damian Lillard pour sortir de son carcan et mettre son équipe sur le dos. Grâce à ses points accumulés, Portland revient à égalité à 4 minutes de la fin sur un tir à 3pts de Robert Covington (107-107). S’en suit une fin de match irrespirable avec notamment un florilège de lancers-francs ratés. Alors que Portland entrevoit la victoire à 5 secondes de la fin en menant 117 à 116 avec la possession, Roco loupe ses deux chances sur la ligne de réparation. Sur l’action suivante, le franchise-player des Suns Devin Booker parvient à provoquer une faute (imaginaire ?). L’excellent shooteur ne tremble pas. Il reste alors trop peu de secondes à l’horloge pour permettre à McCollum de prendre un tir décent et Portland voit ses espoirs de 5e place s’envoler dans l’Arizona (118-117).

Le MVP de la nuit : Damian Lillard

Stats : 41 points, 5 rebonds et 5 passes à 16/23 au tir dont 2/6 à 3pts en 43 minutes de jeu.

Discret pendant une bonne partie du match, Damian Lillard a revêtu le costume qu’il affectionne le plus : celui de sauveur. Son équipe à la lutte pour les playoffs, menée de quelques points à l’orée du 4e quart-temps face à l’une des meilleures formations de l’Ouest. Cela donne 24 points à 9/10 au tir dans l’ultime période. Le seul regret est de ne l’avoir vu tenter sa chance pour essayer de l’emporter.

Chiffres du match : 24 – 17

Non, ce n’est pas la ligne de stats d’un joueur d’une dess deux équipes. Le 24 représente le nombre de changements de leader dans cette partie tandis qu’à 17 reprises, les deux équipes ont été à égalité. Preuve s’il en fallait que la rencontre était très serrée entre Portland et Phoenix.

Fait du match : La faute sifflée sur Devin Booker

Après les 2 lancers-francs manqués par Covington, Phoenix a l’occasion de l’emporter avec 5 secondes à jouer. C’est fort logiquement que Devin Booker hérite du ballon et s’en va tenter un pull-up. Très tardivement, un coup de sifflet intervient pour une faute de Powell sur le tir de l’arrière. Au ralenti, on voit difficilement un contact entre les deux hommes. Quoi qu’il en soit, Devin Booker a pu sceller la victoire des siens sur la ligne des LFs.

Suite : Les Nuggets de Denver le 17 mai à 3h00

Un seul mot d’ordre : la victoire ! Portland a encore son destin en main pour s’assurer une qualification directe en playoffs. Pour cela, il faudra l’emporter à Denver. D’autant que les Nuggets peuvent encore prétendre à la 3e place détenue par les Clippers. En revanche, les chances de voir les Blazers ravir la 5e place aux Mavericks sont désormais hypothétiques.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast