Suivez-nous sur

Résumés de matchs

Game 8 – Brooklyn Nets : Dans la douleur, les Blazers sont au play-in

Pour le dernier match de la saison régulière de la NBA, tous les regards étaient rivés sur la confrontation entre les Blazers et les Nets. Sous une énorme pression cumulée à une adresse en berne, les Blazers arrachent la victoire grâce à un Damian Lillard lunaire.

Mission réussie pour Damian Lillard et les Blazers. © Jesse D. Garrabrant/NBAE via Getty Images

Portland Trail Blazers – Brooklyn Nets (134-133)

5 BLAZERS : Lillard – McCollum – Anthony – Collins – Nurkic
5 NETS : LeVert – Temple – Harris – Kurucs – Allen

Déroulé du match

La course aux playoffs arrivait à son terme avec ce dernier match. Alors que 4 équipes étaient encore au coude à coude, les Spurs ont été défaits par le Jazz, tandis que les Suns et les Grizzlies empochaient la victoire en croisant les doigts. En effet, la configuration était telle qu’une défaite des Blazers laissait voir les deux équipes en play-in. Une victoire quant à elle maintenait les Blazers à la 8ème place préférentielle face aux Grizzlies.

Les Nets ont beau être d’ores et déjà qualifiés pour les playoffs à la 7ème place, ils n’ont pas pour principe de laisser échapper des matchs pour reposer leurs joueurs, en témoignent leurs 3 dernières victoires. Le combat s’annonçait donc acharné, et il n’a pas déçu. Dès l’entame, la dynamique de jeu n’est pas différente à celle que les Blazers ont pratiqué depuis le début de cette bulle. Avec une attaque portée par CJ McCollum (25 points, 7 passes), on retrouve ce dernier en bien meilleure forme que durant ses dernières prestations, notamment à cause d’une vertèbre fracturée (visiblement soutenable). Pour les Nets, Caris LeVert prend le match à son compte et sera intenable tout le long de la rencontre. Il faut dire qu’avec une défense aux abonnés absents (et plus encore), le match ressemblait à une partie de ping-pong, chaque équipe répondant à l’autre sur chaque possession. A 73-67 à la mi-temps, on comprend bien que la tendance du match peut basculer d’un instant à l’autre.

Et sûrement pour faire honneur à cette tradition qui a accompagné les Blazers toute la saison, les hommes de Terry Stotts s’écroulent dès le retour sur le parquet. A commencer par Jusuf Nurkic, en manque d’impact et de finition au cercle, qui sort très tôt avec 4 fautes. Même résultat pour Carmelo Anthony et Gary Trent Jr. De ce fait, les Nets profitent de cette léthargie pour prendre la mène et même creuser un écart de 10 points. Aidé par un Hassan Whiteside bien plus efficace en attaque, Damian Lillard se doit une fois de plus de se dépasser et de porter l’équipe sur son dos. Surpassant la logique elle-même, Dame fait honneur à son surnom de Logo Lillard, puisque commence alors une bataille à distance à laquelle il est l’un des meilleurs. Enquillant les 3 points comme des perles, il va même jusqu’à réclamer le ballon et tirer du logo central. C’est en voyant l’écart se réduire de façon drastique que les Nets de Jacques Vaughn décident de tenir une prise à deux dès le milieu de terrain. S’attendant à une telle réaction, Lillard n’avait plus qu’à distribuer la balle pour ses coéquipiers en avantage numérique. Encore faudrait-il que ceux-ci concrétisent… En dehors de Lillard à 8/14 et de Gary à 4/10, les Blazers n’auront qu’un trois points de Melo à se mettre sous la dent, pour 15 tentatives. Nurkic, soucieux de se rattraper suite à ses nombreux ratés, fera du bien à l’attaque de Portland en fin de match, finissant à 22 points et 10 rebonds. A propos de rebonds, si les Blazers auront largement dominé cet aspect du jeu en première mi-temps, la seconde aura été tout l’inverse. A 14/33 derrière l’arc, les Nets auront tiré l’avantage de leur adresse longue distance, à 2 ou 3 points, sous les personnes de Timothé Luwawu-Cabarrot et Tyler Johnson notamment (19 et 16 points respectivement). En résulte un nombre important de rebonds lointains pour un Jarrett Allen en 14 points et 11 rebonds, et donc de deuxième, troisième voire quatrième chance pour les Nets. Impossible de faire un véritable stop défensif dans de telles conditions. Viennent alors les dernières secondes du match, avec un unique point d’avance en faveur de Portland. Après un raté de Melo à 3 pts, il reste 20 secondes aux Nets pour marquer. Le ballon revient évidemment à LeVert (37 points à 56% au tir) qui se retrouve face à un CJ très faiblard en défense. Les secondes s’égrainent, McCollum tient bon et LeVert tente un step-back qui ne rentrera pas. Gong final, et les Blazers ainsi que tous leurs fans poussent un soupir de soulagement. La saison est finie, et les Blazers auront tenu la barque bon gré mal gré.

MVP de la rencontre : Damian Lillard

Stats : 42 points, 3 rebonds, 12 passes, 2 interceptions et 1 perte de balle à 13/22 au tir en 43 minutes.

Faut-il encore présenter le roi de Portland ? Avec ses trois derniers matchs, Damian Lillard aura inscrit un total hallucinant de 154 points pour porter son équipe. Ces victoires cruciales et décisives n’auront eu qu’un écart total de 7 points, mais elles permettent de situer l’ampleur du prime de Dame. Enchaînant 51, 61 puis 42 points, il finit donc la saison 2019-2020 en 47-40-89 pour 30 points de moyenne. Il aura su prendre les matchs à son compte quand son équipe rencontrait un trou d’air, et se sera donné dans tous les aspects du jeu. Sa défense à l’homme sur LeVert aura été efficace, et il aura même été l’auteur d’une interception insensée au 3ème quart. Merci patron.

Chiffre du match : 13/39

Parce que dans toute victoire, il y a des erreurs à noter, ce match ne fait pas exception à la règle, et pour cause. A 13/39 à 3 points, les Blazers auront subi la désillusion d’une adresse générale en berne. Pire encore, si l’on retire un Damian Lillard marchant sur l’eau à 8/14, et un Gary efficace quoique en deçà avec 4/10, on se retrouve avec 1 panier pour 15 tirs tentés. Une vraie déconvenue et un état de forme général sensiblement mauvais, qui aurait pu nous coûter le match. Probablement juste un mauvais soir, mais à corriger pour la suite.

Fait du match : Logo Lillard

C’est lorsque les Nets creusent un véritable écart dans le 3ème quart-temps que Dame étale sa puissance de feu sans sourciller un instant. Réclamant la balle après un rebond, il remonte le terrain et s’arrête sur le logo NBA, à 12 mètres environ du panier, pour décocher un panier dantesque qui ferait brûler n’importe quel filet. A partir de là, les Nets opteront pour une prise à deux sur demi-terrain, craignant qu’il n’embrase le parquet. En témoigne un extrait audio on court de Garrett Temple à Jeremiah Martin : « Si Damian Lillard remonte la balle, tu le tiens. Je me fiche que ce soit CJ McCollum ou Michael Jordan, tu le prends. Sinon il va tirer du logo NBA…« 

Suite : les Memphis Grizzlies le 15/08 à 20h30

On y est, les Blazers se sont qualifiés pour le play-in à la 8ème position et joueront donc face aux Memphis Grizzlies de Ja Morant. Alors que les Blazers concluent cette fin de saison à Orlando à 6 victoires pour 2 défaites, c’est le parfait opposé pour le record de Memphis. Lors de la dernière confrontation, les Grizzlies se sont inclinés en toute fin de match, et ont enchaîné les défaites depuis. La perte de Jaren Jackson Jr n’étant pas pour aider, les Blazers ont toutes leurs chances de continuer l’aventure, en playoffs cette fois.

(Crédit Photo : Jesse D.Garrabrant/NBAE via Getty Images)

Trail Blazers

StartersMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
BenchMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
C. AnthonyPF374-121-40-034711025+139
Z. CollinsPF171-70-20-033600000-42
J. NurkicC3311-170-00-1281031015+1022
D. LillardPG4413-228-148-9033122011-142
C. McCollumSG449-210-67-813473123+725
M. HezonjaSF111-50-20-001100010-62
H. WhitesideC155-60-06-654911212-916
G. Trent Jr.SG376-134-100-001112115-616
A. SimonsSG20-10-10-001100000+10
W. GabrielPFDNP-COACH’S DECISION
J. HoardSFDNP-COACH’S DECISION
J. AdamsPGDNP-COACH’S DECISION
TEAM50-10413-3921-2414284225104921134
 48.1%33.3%87.5%

Nets

StartersMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
BenchMINFG3PTFTOREBDREBREBASTSTLBLKTOPF+/-PTS
J. HarrisSF349-141-40-012340035-2019
R. KurucsSF233-51-21-214520114+48
J. AllenC375-80-04-9651140311+1614
G. TempleSG374-103-74-4191040002+1215
C. LeVertSG3316-291-54-415692161+437
L. ThomasSF40-00-00-001100000-110
J. MartinPG91-20-00-000022001-142
T. JohnsonSG247-132-40-001121002+416
J. AndersonSG61-21-20-001100012-63
T. Luwawu-CabarrotSG327-135-90-026810025+619
D. HallPFDNP-SPRAINED RIGHT ANKLE
C. ChiozzaPGDNP-RIGHT ADDUCTOR
D. MusaSGDNP-COACH’S DECISION
TEAM53-9614-3313-1912344628551423133
 55.2%42.4%68.4%

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast