Suivez-nous sur

Déclarations

Gary Trent Jr a montré qu’il faudra compter sur lui cette saison

Très peu utilisé contre Houston, le jeune arrière des Blazers a réagit de la meilleure des manières face aux Lakers.

Gary Trent Jr a fait vivre un calvaire aux défenseurs des Lakers. © Adam Pantozzi / Getty images

Face aux Lakers, tout le groupe des Blazers a apporté sa pierre à l’édifice pour arracher le premier succès à l’extérieur de la saison. Mais un homme s’est particulièrement démarqué, que ce soit par son jeu et son état d’esprit. Il s’agit de Gary Trent Jr.

Du coeur et de la maturité

Gary Trent Jr a d’abord ramené les siens dans le second quart-temps, avant de faire passer Portland devant dans l’ultime période. L’arrière a fait feu de tout bois et inscrit 28 points à 10/14 au tir. Le leader des Blazers, Damian Lillard, a salué le dévouement de son jeune coéquipier :

« Je pense que cela en dit long sur lui. Cela montre à quel point il est dur mentalement et à quel point il est attaché à cette saison. Sans sa performance, nous ne gagnons pas ce match. Il était en feu. »

Une performance d’autant plus remarquable que GTJ sortait d’un match face aux Rockets où il n’a disputé que 6 petites minutes le 27 décembre 2020. Avec l’absence de Carmelo Anthony face aux Lakers, Trent Jr voyait logiquement une brèche s’ouvrir devant lui. Le joueur de 3e année a parfaitement su répondre aux attentes :

« Je suppose que tout jeune joueur qui sort du type de saison qu’il a connu la saison dernière s’attendrait à être dans la rotation, vous savez, pendant plus de six minutes, a déclaré Damian Lillard. Alors quand c’est arrivé, je me suis dit, voyons comment il va réagir. »

Une réaction qu’on peut facilement qualifier d’impeccable. Le joueur de 23 ans a permis à son équipe de valider une précieuse victoire face aux champions en titre.

Au-delà de son meneur Damian Lillard, c’est toute l’équipe qui a félicité GTJ pour son apport. Arrivé cette saison, Derrick Jones Jr a découvert dans quel état l’arrière pouvait se transformer :

« C’est une chose que j’aime chez G-Trent – c’est un gars qui, chaque fois qu’il est sur le terrain, c’est instantané. Son énergie est juste au bon endroit. C’est exactement ce dont nous avions besoin. »

Le pitbull défensif a retrouvé cet état d’incandescence qu’il avait fait apparaître lors de la bulle NBA à Orlando. Sur les 13 matchs disputés, GTJ tournait à 48% à 3pts sur 7 tentatives en moyenne. Pourtant, en sortie de match, Gary Trent Jr voyait bien au-delà de sa seule performance individuelle :

« Nous avons eu notre première victoire à l’extérieur et c’est le plus important. »

En conférence de presse, son coach Terry Stotts se retrouvait bien embarrasser pour justifier son choix de ne pas le faire davantage face aux Rockets. Cette année, plus que les autres, Terry Stotts a un effectif pourvu et va devoir prendre des décisions difficiles. Avec sa performance face aux Lakers, Gary Trent Jr ne va pas faciliter les choses à son entraîneur. Bien au contraire.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast