Suivez-nous sur

Dossiers

Portland entame son sprint final pour accrocher directement les playoffs

Grâce à un road-trip lucratif (5-1), les Blazers se sont relancés pour éviter le play-in. Les 6 derniers matchs seront tous des finales.

Damian Lillard et ses coéquipiers vont devoir faire un sans-faute pour éviter le play-in. © Bruce Ely / Trail Blazers

Six matchs, six finales. Six rencontres pour finir le plus haut possible dans la Conférence Ouest et s’éviter un play-in à l’issue incertaine. Avant ce sprint final de 6 matchs, les Blazers sont actuellement 7e, à égalité de bilan avec les Lakers (6e), qu’ils affrontent cette nuit.

Un calendrier complexe

Avec un road-trip fort concluant lors des 15 derniers jours, Portland peut même aspirer à la 5e place actuellement détenue par les Mavericks de Dallas (1 victoire d’écart). Derrière, même si Memphis était tout proche de sweep les Blazers cette saison (3 victoires à 1), les hommes de Taylor Jenkins ont calé dernièrement en laissant échapper des matchs à leur portée. Ils ont même été dépassé par les Warriors (8e) qui comptent 3,5 matchs de retard sur Portland.

Alors, la franchise de l’Oregon peut-elle échapper au play-in ? Avec la forme affichée ces derniers jours et la fâcheuse tendance des Blazers à se réveiller dos au mur, tout est possible. Il faudra néanmoins cravacher car le calendrier qui attend Dame et ses coéquipiers est d’une rude complexité avec 4 équipes du top 6 (Lakers, Spurs, Rockets, Jazz, Suns, Nuggets).

Quand dans le même temps, les plannings de Los Angeles (Blazers, Suns, Knicks, Rockets, Pacers et Pelicans) et Dallas (2 fois Cavaliers, Grizzlies, Pelicans, Raptors, Timberwolves) se révèlent bien moins ardus.

Cela commence dès ce soir face aux Lakers. L’occasion est trop belle face à des Angelinos privés de leur star Lebron James tandis que Portland affichera une équipe au complet. Même si la kryptonite Anthony Davis sera présente, l’ailier-fort est limité par des douleurs récalcitrantes ces derniers temps. Portland pourra en plus de cela compter sur le retour d’une partie de son public.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast