Suivez-nous sur

Dossiers

[Preview Playoffs 2021] Denver tout en continuité, Portland au finish

Si Denver a plus ou moins trusté le haut de la conférence Ouest tout au long de la saison, Portland s’est immiscé en playoffs au dernier moment.

Les Blazers ont remporté la dernière confrontation face au Denver Nuggets, 132 à 116, le 16 mai dernier. Bruce Ely / Trail Blazers

Après une longue saison régulière sans supporters, on y arrive finalement, les NBA playoffs 2021 débuteront ce samedi. Au premier tour, les joueurs de l’Oregon affronteront les Nuggets, match synonyme de revanche pour ces derniers qui n’ont certainement pas oublié cette élimination lors des playoffs 2019 suite à un Game 7 complètement fou. Portland et Denver ont vécu des saisons bien distinctes même si les deux équipes ont souvent étaient opposés par l’intermédiaire de leur leader Damian Lillard et Nikola Jokić, dans la course au MVP. Avant le début de cette série, revenons ensemble sur la saison régulière des deux équipes.

Denver Nuggets – 3e à l’Ouest (47-25)

Régularité, ce mot résume bien la saison des hommes de Michael Malone, qui finisse à la 3ème place de la conférence Ouest. Des résultats en grande partie dus à l’impact du potentiel MVP 2021, Nikola Jokìc, finissant la saison en tant que leader de l’équipe en points, rebonds, passes et interceptions par match. Denver a su maintenir le rythme tout au long de la régulière malgré les blessures. En effet, ils ont perdu Jamal Murray en avril dernier, victime d’une rupture des ligaments croisés qui le rend indisponible pour ces playoffs. Le Canadien était considéré, avec Jokìc, comme le leader offensif de cette équipe, lui qui avait fait forte impression dans la bulle d’Orlando.

Cette blessure a néanmoins permis à d’autres joueurs d’émerger comme par exemple Michael Porter Jr, qui a pris une tout autre dimension en finissant la saison à presque 20 points de moyenne. Denver est donc diminué mais prêt pour ces playoffs et risque de rendre la tâche difficile aux coéquipiers de Damian Lillard.

Portland Trail Blazers – 6e à l’Ouest (42-30)

Pour les seconds intéressés, c’est une tout autre histoire, de nombreuses interrogations planent autour de la réelle valeur de cette équipe. Après un recrutement que l’on qualifiait de « malin », les attentes autour des joueurs de l’Oregon étaient élevés. Pourtant les Blazers sont en difficultés dès le début de saison, avec une défense qui prend l’eau. Ajoutez à cela, la blessure de CJ McCollum, qui faisait un très bon début de saison, et Jusuf Nurkic, le fardeau de l’équipe est rapidement retombé sur les épaules de Damian Lillard… Le natif d’Oakland a pris ses responsabilités, avec un mois de janvier et février a plus de 30 points de moyenne, permettant à l’équipe d’enchainer de grosses séries de victoires afin de rester bien positionner dans la course aux playoffs.

Dans un contexte de trade-deadline assez flou, les Blazers ont échangé Garry Trent Jr et Rodney Hood contre Norman Powell, un move motivé par la peur de perdre GTJ contre des noisettes cet été. Norman Powell s’est très rapidement intégré dans le roster de Portland, amenant avec lui sa capacité de tirs extérieurs et surtout son agressivité vers le cercle qui a fait beaucoup de bien au groupe lors de la fin de saison.

L’autre interrogation majeue de cette saison concerne le coaching de Terry Stotts, lui qui semble incapable de faire progresser cette équipe en défense (l’équipe finit avec la 8ème pire défense de la NBA). Pourtant, la fin de saison laisse place aux espoirs, les Blazers remportant 12 de leurs 14 derniers matchs avec en prime des victoires en maintenant Brooklyn ou les Lakers sous la barre des 110 points.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast