Suivez-nous sur

Dossiers

[Preview Playoffs 2021] Les clés de la série

On le sait, sur une série de playoff, les matchs se jouent souvent sur des détails. Avant ce premier tour alléchant, zoom sur les forces et les faiblesses des deux équipes.

CJ Mccollum drive face à Jokic. © Bruce Ely / Trail Blazers

Paul Bryant, célèbre coach de l’équipe de football américain de l’université d’Alabama disait : “Offense sells tickets. Defense wins championships.” À quelques heures du début officiel des playoffs, on ne doute pas que Portland et Denver vendront des tickets. En ce qui concerne la victoire finale, l’une des deux équipes part avec un peu plus de certitudes défensives malgré la puissance de feu adverse.

Lire aussi : Le calendrier du 1er tour face à Denver

La défense sera de mise

Ca été une constante toute cette saison, les années précédentes également, les Blazers ont été mauvais lorsqu’il s’agissait de protéger l’arceau. Tournant autour de la 28ème et 30ème place de la ligue en terme de defensive rating sur la saison, le constat est le suivant : Portland a de sévères difficultés pour défendre. Bien que le retour de Nurkic est quelque peu soulagé la raquette des Blazers, ce premier gros point noir constitue la première clé de cette série, clé qui va évidement être exploitée au maximum par Denver qui pointe aux portes du top 10 sur ce plan.

Malgré tout, Portland brille offensivement dans des aspects de jeu où les certitudes défensives de Denver pèsent moins. Comme les turnovers, Portland est l’équipe qui perd le moins de ballon de la ligue, la où les Nuggets excellent en interceptions par match. Par ailleurs, même s’ils encaissent en moyenne 110 points par rencontre, les joueurs du Colorado brillent particulièrement par leur efficacité défensive dans la raquette. Il ne faudra donc pas compter sur une grosse série de Nurkic et Kanter, ça tombe bien ce ne sont pas les armes les plus incisives des Blazers. En tout cas, pas celle que l’on regardera en premier lieu.

Des points forts offensifs différents

La deuxième clé de la rencontre sera la capacité de Denver à défendre le trio Lillard-McCollum-Powell. Arrivé lors de la trade deadline, Norman Powell est ajoute une nouvelle flèche à l’arc de Portland qui brillait déjà derrière la ligne à 3pts (près de 40% sur la saison pour 4 tentatives de moyenne). Aussi, il est compliqué de se concentrer sur un ou deux joueurs du trio sans laisser fuiter le dernier, c’est pourquoi Denver devra défendre au mieux derrière l’arc et certainement faire des choix.

Côté Portland, c’est dans sa raquette qu’il faudra surtout être efficace car c’est sur ce point que les hommes de Mike Malone excelle. Cinquante points en moyenne inscrits dans la raquette : c’est un standard chez les Nuggets, qui sont portés par Jokic et Gordon au coup d’envoi puis secondés par McGee, Millsap et Green par la suite.

Lillard vs Jokic, confrontation de MVP en puissance

Enfin, il est évidement clair que les loupes seront particulièrement orientées vers les deux franchises players : Damian Lillard et Nikola Jokic. Hormis les matchups compliqués que les deux équipes auront à gérer , avec entre autre Porter Jr et CJ McCollum d’un côté à l’autre, ce sont bel et bien Dame et le Joker qui pourraient faire la différence sur cette série. Jokic réalise une saison qui devrait à coup sur lui offrir le titre de MVP, sa régularité en terme de matchs joués et production statistique sur les trois axes : points, passes et rebonds font de lui l’arme ultime de Mile High City.

Damian Lillard, quant à lui, était également sur une saison de MVP avant sa légère baisse de régime du à une blessure aux ischios. Il jouera un rôle primordial dans cette série, plus abordable disons-le que le Jazz, les Suns ou autre Clippers. Le troisième meilleur scoreur de la ligue sur cet exercice 2020/2021 avec 28,8 pts par match, devra à nouveau porter son équipe pour passer ce premier tour de playoffs et donc faire mieux que l’année dernière, dans une saison qui ressemble plus à une fin de cycle qu’autre chose. Mais sait-on jamais, les Blazers ne sont jamais là où on les attend.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast