Suivez-nous sur

Dossiers

[Young Blazers] Anfernee Simons montre le bout de son nez

L’absence de CJ McCollum pousse le jeune meneur sur le devant de la scène.

Simons a montré de très bonnes choses comme par exemple ce dunk en haute altitude contre le Thunder. © Bruce Ely / Trail Blazers

Que serait une saison NBA sans blessure pour les Blazers ? Une question à laquelle les fans de Portland ne peuvent répondre, comme chaque année l’infirmerie affiche complet. Après Nurkic et Collins, c’est CJ McCollum qui sera indisponible pour minimum 1 mois à cause d’une fracture survenue lors du match contre les Atlanta Hawks.

Qui dit blessure dit agrandissement de la rotation et donc opportunité pour certains joueurs de prouver leurs valeurs, notamment les jeunes. C’est le cas d’Anfernee Simons. Profitant de la blessure de CJ, le natif de Floride a gagné en temps de jeu lors les derniers matchs. S’il était cantonné jusque là à un rôle de shooteur cette saison, Simons a dû prendre davantage d’initiative en l’absence du lieutenant attitré des Blazers.

Une occasion qu’il a su saisir, par intermittence en tout cas. Comme en atteste sa performance complète face à OKC (26 points à 58% au tir) ou ses errements au tir face à Houston et Chicago (5/13 et 3/10). Avec tout cela, 14,6 points , 4 rebonds et 2 passes à 42% aux tirs et surtout 46% à 3 points tout cela en seulement 26 minutes par match (7 derniers matchs).

Drafté en 2018 par Neil Olshey, Simons est considéré comme un pari à l’époque. Il n’a jamais réellement eu l’opportunité de montrer ce qu’il valait. Ni pendant sa saison rookie où il ne voyait le parquet que par de rares moments, ni l’an passé dans un rôle de back-up dont il avait du mal à en prendre la pleine mesure. Mais depuis l’absence de McCollum, Ant’ semble avoir pris conscience de l’enjeu qui se présente à lui.

Ces performances récentes n’ont pas laissé indifférent son franchise player :

« Je pense qu’il a conscience de l’opportunité qui se présente à lui, déclare Damian Lillard. Il y va en se disant qu’il doit en profiter pour s’installer considérablement dans la rotation en prévision du retour de l’équipe au top-niveau. » (The Athletic)

L’équipe a confiance en lui et lui fait savoir, ce qui est de bon augure pour la suite. Le principal intéressé sait qu’il est attendu au tournant :

« Je dois me prouver que je suis capable de jouer à un haut niveau de manière constante, juge Simons. C’est comme ça depuis le début de l’année, il faut que je prouve à moi-même et non pas aux autres. » (The Athletic)

À voir maintenant si Anfernee Simons est capable de répéter et d’enchaîner dans la durée. Pas plus tard qu’à Washington, il était encore en proie à quelques soucis physiques. À court ou moyen-terme, les Blazers comptent sur Anfernee Simons. Il est venu le temps de son éclosion, pour venir former avec son compère Gary Trent Jr. un duo du tonnerre.

Laissez-nous un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Twitter

Instagram

Écoutez le Rip’Cast